Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Indre-et-Loire : Chrétiens-Migrants lance un appel aux dons pour ne pas disparaître

-
Par , France Bleu Touraine

L'association tourangelle Chrétiens-Migrants lance un appel d'urgence aux dons. Elle assure qu'il ne lui reste plus que dix jours de trésorerie.

Les migrants et leurs valises sur le trottoir
Les migrants et leurs valises sur le trottoir © Radio France - Stéphanie Perenon

Indre-et-Loire, France

Chrétiens-Migrants existe en Indre-et-Loire depuis vingt ans. L'association humanitaire est implantée dans le quartier du Sanitas à Tours et vient en aide matérielle, administrative et financière aux étrangers. Elle explique aider des centaines de personnes chaque année. Elle se dit "réduite à lutter pour sa survie. La carence permanente des pouvoirs publics, que nous relançons pourtant vigoureusement, nous place dans une situation angoissante pour ceux que nous voulons soutenir". Ce n'est pas le premier appel d'urgence lancé par Chrétiens-Migrants, notamment deux fois 2017, en juillet et décembre. 

Nous lançons encore un cri d'alarme car il est inenvisageable que Chrétiens-Migrants  se résigne à disparaître. Chrétiens-Migrants 

Chrétiens-Migrants explique qu'elle n'arrivera plus à la fin du mois à assurer les multiples charges financières qu'elle s'est donnée pour mission, notamment face à l'afflux massif de mineurs isolés. Elle donne pour ça plusieurs exemples. "Quand une personne obtient un titre de séjour, elle doit s’acquitter d’un timbre fiscal qui varie entre 409€ pour un jeune en apprentissage, 609€ pour vie privée et familiale, 309€ pour étranger malade, une première demande à la Préfecture pour déposer le dossier 50€". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu