Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : comme au niveau national, le travail temporaire a reculé de plus de 23% en 2020 en Touraine

-
Par , France Bleu Touraine

Selon le baromètre de Prism'emploi le travail temporaire a baissé de l'ordre de 23% en France en 2020. Ce recul est sensiblement le même en Indre-et-Loire (-23,7%). Cela correspond en France à près de 185.000 emplois intérimaires en équivalent temps plein en moins, environ 800 pour l'Indre-et-Loire.

Illustration agence d'intérim
Illustration agence d'intérim © Radio France - Hajera Mohammad

La crise sanitaire a fortement été ressentie dans l'intérim en France en 2020. Selon le baromètre de Prism'emploi qui regroupe 90% des acteurs de l'intérim dans notre pays, le recul est de l'ordre de 23% ce qui correspond à la disparition de près de 185.000 emplois intérimaires dont environ 800 en Indre-et-Loire qui affiche quasiment le même niveau de baisse que la moyenne nationale, à savoir 23,7%.

L'Indre-et-Loire département le plus touché de la région avec celui de l'Indre 

C'est dans le département de l'Indre que l'emploi intérimaire a le plus chuté (-43%) juste devant la Touraine (-23,7%), l'Eure-et-Loir (-17%), le Loiret (-4%) alors que dans les départements comme le Loir-et-Cher et le Cher, il est en hausse respectivement +5% et +8%.

Pour l'Indre-et-Loire l'explication est simple selon Didier Roche le président Centre-Val de Loire de Prism'emploi : "en Touraine, les secteurs d'activités sont sensiblement les mêmes que la moyenne nationale au niveau de l'industrie, la construction et le tertiaire. _En Indre-et-Loire, nous avons entre 4.000 et 4.500 intérimaires en équivalent temps plein_, ce recul du travail temporaire c'est environ 800 emplois répartis de façon uniforme à l'exception du secteur du transport et de la logistique qui a un peu moins souffert".

Selon Didier Roche, une amorce de reprise s'est faite sentir en janvier mais depuis deux à trois semaines, il y a un tassement qui s'est opéré en raison de l'hypothèse d'un nouveau confinement. Selon lui, les donneurs d'ordre se montrent prudents en raison d'un manque de visibilité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess