Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : l'AFPA de Veigné menacée de fermeture

-
Par , France Bleu Touraine

La direction de l'Afpa (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes) annonce ce jeudi un projet de suppression nette de 938 postes d'ici fin 2020 qui passe aussi par la fermeture de 38 centres du plus gros organisme de formation français, dont celui de Veigné en Indre-et-Loire.

photo illustration
photo illustration © Maxppp - ©Clément Mahoudeau

Déjà plusieurs fois renflouée par l'État, l'AFPA devrait une nouvelle fois présenter un bilan financier en déficit de plus de 70 millions d'euros pour 2018.  L'Agence de formation professionnelle pour adultes a donc décidé d'un "plan de transformation". 

Au niveau national, ce plan de transformation se traduit par 938 suppressions de postes et la fermeture de 38 centres d'ici fin 2020. 

En Région Centre Val-de-Loire, cinq centres AFPA seront fermés dont celui de Veigné

En région Centre Val-de-Loire, ce sont 5 centres qui vont être fermés : Issoudun, Châteauroux, Blois, Montargis, Veigné et des dizaines d’emplois sont concernés.

Les élus du Conseil Régional ont immédiatement réagi à  cette décision "brutale" disent-ils, "prise sans concertation avec la Région et les élus locaux,". Ils qualifient la décision de fermer cinq centres d' "aberration totale pour les demandeurs d’emploi, les entreprises et les territoires de notre région". "Remettre en cause l’existence de 5 sites en Centre-Val de Loire, c’est casser notre offre régionale de formation" dit encore le communiqué.

Le communiqué du Conseil régional rappelle par ailleurs que dans la région, l’AFPA est le premier opérateur régional de formation  avec une commande publique de près de 2 000 places par an pour un montant de 14 millions d'euros.  

La formation professionnelle, un secteur trop concurrentiel pour l'AFPA  

La direction nationale de l'AFPA explique que l'agence est aujourd'hui confrontée à une forte concurrence dans le secteur de la formation et de  l'offre via internet, "qui ont révélé sa faible compétitivité", souligne la direction dans son communiqué. 

Ce plan a été présenté ce jeudi 18 octobre en comité central d'entreprise.  

Dans son communiqué, le Conseil régional Centre Val-de-Loire demande "un moratoire immédiat sur la fermeture des centres d’Issoudun, Châteauroux, Blois, Montargis, Veigné et l’ouverture d’une concertation avec la Région et les élus locaux".

L'Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes employait 6.773 personnes en CDI au 31 décembre 2017. En Indre-et-Loire, l'AFPA compte un seconde centre à Tours. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess