Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Indre-et-Loire : l'oenotourisme progresse de 4% en presque un an dans le Val de Loire

-
Par , France Bleu Touraine

L'oenotourisme progresse en Val de Loire de 4% entre avril et septembre 2019 par rapport à l'an dernier. En 2018 près de 1,9 million de visiteurs s'étaient rendus dans les 350 caves du réseau caves touristiques. Des chiffres dévoilés ce lundi 25 novembre par InterLoire.

L'une des galeries des caves Duhard à Amboise
L'une des galeries des caves Duhard à Amboise © Radio France - Jean Lebret

Amboise, France

L'oenotourisme progresse lentement en Val de Loire, 4% de visiteurs en plus pour le moment sur l'année 2019 par rapport à l'an dernier où près de 1,9 million de touristes étaient venus dans les 350 caves du réseau caves touristiques. Des chiffres dévoilés ce lundi 25 novembre par InterLoire qui est l'interprofession des vins du Val de Loire mais aucune donnée plus précise sur ce que représente l'oenotourisme en Indre-et-Loire et cela au moment où le Val de Loire accueille pour la première fois les assises interrégionales de l'oenotourisme ce lundi au centre des congrès Vinci à Tours. L'oenotourisme ou comment associer la viticulture et l'histoire locale au travers notamment du patrimoine bâti.  C'est le cas par exemple sous forme de jeu avec cet Escape Game oenologique au sein de chai de vinification chez Pierre et Bertrand Couly à Chinon. Autre exemple aux caves Duhard à Amboise, les propriétaires négociants en vin misent beaucoup sur l'oenotourisme avec selon eux près de 10 000 visiteurs cette année. Mais pour Pascal Mineau il y encore du travail à faire dans le Val de Loire : "on a un peu de retard par rapport à nos confrères sur d'autres régions viticoles connues comme le Bordelais ou la Champagne, il n'y a rien d'insurmontable j'ai l'impression qu'il y a de gros efforts faits au niveau régional pour soutenir le développement de l'oenotourisme, c'est excellent pour la filière touristique et viticole. Les personnes qui viennent faire de l'oenotourisme viennent certes goûter nos vins mais il faut leur raconter l'histoire de nos vins et l'histoire de notre région, c'est indispensable"

Près de 400 000 euros investis pour l'oenotourisme

Dans ces caves qui datent du 15 e siècle les propriétaires ont voulu développer l'oenotourisme, résultat près de 10 000 visiteurs cette année, une progression de 10% par rapport à 2018 explique Pascal Mineau : _"_il y a un parcours sensoriel, on fait des jeux olfactifs de façon à comprendre les différentes familles du vin, il y a des ambiances sonores sur les différents métiers de la vigne, le détail du vignoble sur la vallée de la Loire, des vidéos et dans la galerie troglodyte un espace de projection en 3D"

le jeu olfactif où chacun doit reconnaître les différents parfums que délivrent les vins - Radio France
le jeu olfactif où chacun doit reconnaître les différents parfums que délivrent les vins © Radio France - Jean Lebret

Les caves Duhard à Amboise ont le projet prochainement de développer une épicerie et un restaurant. Comptez sur 12 euros par personne pour une visite qui dure environ une heure et qui s'achève par une dégustation, le tout en toute modération !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu