Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : le couvre-feu à 18h pénalise les camions à pizza

-
Par , France Bleu Touraine

Le couvre-feu à 18h fait crouler les camions à pizza qui ont perdu leur clientèle du soir. Certains ont carrément suspendu leur activité quand d'autres se sont adaptés à cette contrainte. C'est le cas de Jérémy, pizzaïolo ambulant à Esvres, Bléré et Azay-sur-Cher.

Le camion de pizza La Tour de Pizz installé sur le parking du Carrefour Market de Bléré.
Le camion de pizza La Tour de Pizz installé sur le parking du Carrefour Market de Bléré. © Radio France - Adel Beloumri

Le couvre-feu à 18h fait crouler les food-trucks. Jérémy est pizzaïolo depuis 5 ans et possède son propre camion La Tour de Pizz depuis 3 ans. Un camion flambant neuf qui fonctionnait très bien avant la pandémie confie-t-il, sans donner de chiffres. En dehors de ses ventes les soirs à Bléré, Esvres-sur-Indre, Azay-sur-Cher, Athée-sur-Cher ou encore Amboise, Jérémy fait beaucoup d'événements. Il était présent pour des anniversaires, des mariages et autres prestations privées et cette dizaine d'événements qu'il faisait par an lui rapportait beaucoup. Mais cette année il n'a plus d'événements et le couvre-feu à 18h le prive de sa clientèle du soir.. Jérémy s'est alors adapté en s'installant le midi, mais ça ne fonctionne pas autant qu'il l'espère, alors il va se réadapter.

En moyenne 5 commandes par midi

Le pizzaïolo garde un large sourire derrière son masque mais il est quelque peu dépité. Alors qu'il s'était adapté en proposant des pizzas le midi, chose qu'il ne faisait jamais avant, il avoue que sa clientèle ne s'est pas habituée au service du midi et va proposer un nouveau service. "Je vais arrêter les midis et revenir aux soirs avec un service de livraison à partir du mardi 9 février. J'ai embauché quelqu'un qui livrera avec son véhicule les clients qui seront à 5km de mon lieu d'installation. Le Covid nous embête un peu" dit-il en avouant qu'il n'a que cinq ou six commandes en moyenne chaque midi. "On ne sait pas trop comment s'organiser. Il y a des nouvelles mesures toutes les semaines, mais on s'adapte. On est constamment dans l'adaptation". Jérémy a perdu quasiment 70% de son chiffre d'affaires au mois de janvier à cause du couvre-feu, "c'est une grosse perte" déplore Jérémy.

Jérémy Deniau en train d'enfourner une pizza
Jérémy Deniau en train d'enfourner une pizza © Radio France - Adel Beloumri

Son camion La Tour de Pizz sera installé ce mardi 9 février à Esvres-sur-Indre pour les intéressés et il pourra livrer le soir toute personne se trouvant à 5km aux alentours (retrouvez-le sur sa page Facebook Camion-La Tour de Pizz). Pour les amoureux, Jérémy propose même une pizza spéciale Saint-Valentin en forme de cœur ce mois-ci. Voilà une idée pour surprendre sa moitié la semaine prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess