Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : le Covid entraîne 12 millions d'euros de dépenses supplémentaires pour le département en 2021

-
Par , France Bleu Touraine

En 2021, le budget du conseil départemental d'Indre-et-Loire s'élève à 636 millions d'euros, dont 82 millions consacrés aux investissements. Les dépenses supplémentaires liées au Covid atteignent 12 millions d'euros.

Jean-Gérard Paumier, le président du conseil départemental d'Indre-et-Loire
Jean-Gérard Paumier, le président du conseil départemental d'Indre-et-Loire © Radio France - Boris Compain

Le conseil départemental d'Indre-et-Loire a présenté vendredi ses orientations budgétaires 2021. Le budget du département s'élève à 636 millions d'euros, avec notamment 82 millions d'euros d'investissements, dont 22 millions pour les collèges et 20 millions pour les routes. 

On retiendra aussi que les dépenses sociales s'élèvent à 337 millions d'euros tous secteurs confondus (personnes âgées, handicap, insertion et enfance). Il faut évidemment faire face à de nouvelles dépenses liées à la crise sanitaire. En 2021, la facture du Covid s'élève à 12 millions d'euros, pour le conseil départemental d'Indre-et-Loire. Deux tiers de cette somme est consacrée au Revenu de Solidarité Active.

On compte maintenant en Touraine 15.000 bénéficiaire du RSA. +15% en un an. L'an dernier, il avait déjà fallu rajouter près de 7 millions d'euros au budget prévu. Cette année, le conseil départemental remet encore presque 8 millions d'euros : en 2021, donc, le budget consacré au R.S.A sera de plus de 94 millions d'euros. 

Le R.S.A est donc, à lui seul, à l'origine de huit des 12 millions d'euros de dépenses supplémentaires liées au Covid : les quatre autres millions sont répartis entre plusieurs secteurs, dont : 

  • 2,8 millions d'euros pour la protection de l'enfance
  • 525.000 euros pour le soutien à l'économie touristique
  • 250.000 euros pour l'aide à la vaccination des personnes âgées de plus de 75 ans
  • 114.000 euros pour l'aide aux associations caritatives 
  • 100.000 euros pour l'embauche de personnels de nettoyage ou de restauration supplémentaires dans les collèges.

Le président du conseil départemental d'Indre-et-Loire, Jean-Gérard Paumier, considère qu'il s'agit d'un "budget volontariste pour tenir bon". Il souligne aussi qu'outre la crise sanitaire, 2021 est marquée par un second fait majeur : le perte totale d'autonomie fiscale pour tous les départements.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess