Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Indre-et-Loire : le top départ de la collecte des Restos du Coeur est donné !

vendredi 9 mars 2018 à 7:05 Par Aurore Richard, France Bleu Touraine

Ce vendredi 9 mars, les Restos du Coeur commencent leur collecte nationale, jusqu'à ce dimanche. Ils se mobilisent aussi à Tours. Des dizaines de bénévoles sont aux entrées et aux sorties des grandes surfaces. Ils ne veulent pas manquer ce rendez-vous, indispensable pour l'association.

Marie-Françoise, dite "Maman Bébé", est bénévole aux Restos du Coeur depuis 23 ans
Marie-Françoise, dite "Maman Bébé", est bénévole aux Restos du Coeur depuis 23 ans © Radio France - Aurore Richard

Joué-lès-Tours, France

Les Restos du Coeur débutent leur collecte nationale ce vendredi 9 mars et les bénévoles seront à pied d'oeuvre jusqu'au dimanche 11 mars. C'est un week-end sous le signe de la solidarité car le concert des Enfoirés est justement diffusé ce vendredi, à 21 heures sur TF1. 

A Tours, l'association se mobilise aussi. Des dizaines de bénévoles se sont postés dans les grandes surfaces. Ils comptent sur la générosité de ceux qui vont faire leurs courses pour collecter des denrées. L'an dernier, ils ont récolté 118 tonnes de denrées au cours de ce week-end de collecte. Cela représente 10% de ce qui est distribué tout au long de l'année : près de 1.200 tonnes de nourriture. Les bénévoles doivent donc réussir à faire aussi bien cette année.

Des raviolis, des boîtes de sardines et des couches

Pour y parvenir, les bénévoles ont préparé tout le matériel nécessaire. " On a des chasubles roses, de la couleur des Restos du Coeur. C'est un rose très voyant ! On va aussi habiller les caddies de la photo de Coluche ou du logo de l'association pour que les gens nous repèrent bien ", souligne Yves, bénévole depuis six ans. 

L'association a besoin de beaucoup de denrées : du riz, de l'huile, du café, des conserves de légumes, de viande et de poisson. Pour les bébés, elle collecte aussi des couches. " Dans les magasins, on essaie de ranger dans des caisses appropriées pour ne pas avoir à trier après. Tout est ensuite envoyé à notre dépôt à Rochepinard. Après, c'est dispatché sur les 19 centres de l'association en Indre-et-Loire ", explique Marie-Françoise, une bénévole. 

Le nombre de repas distribués en hausse de 10 %

Pour l'instant, la collecte reste le meilleur moyen de les approvisionner. " Donner un paquet de pâtes, ce n'est pas comme donner un billet de 10 € donc les gens sont très généreux ", se réjouit la sexagénaire. 

Cet événement est indispensable aux Restos du Coeur. Si le nombre de bénéficiaires reste stable dans le département, ces personnes sont de plus en plus précaires. Cela implique qu'elles viennent plus régulièrement. Le nombre de repas distribués est donc en hausse de 10 % et il faut désormais servir près de 37 000 repas par semaine.