Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire: les labos pharmaceutiques Chemineau investissent 2,5 millions pour se relancer après le Covid

-
Par , France Bleu Touraine

Chemineau à Vouvray emploie 330 personnes. L'activité de ce sous-traitant de grands groupes pharmaceutiques a été ralentie pendant la crise du Covid et son chiffre d'affaire a baissé. Pour rebondir, l'entreprise accélère la mise en oeuvre de la production d'un nouveau médicament à base d'eau de mer.

Quelques uns des produits-phares des laboratoires Chemineau
Quelques uns des produits-phares des laboratoires Chemineau © Radio France - Denis Guey

Les laboratoires pharmaceutiques Chemineau à Vouvray investissent 2,5 millions d'euros dans un projet d'aérosol d'eau de mer pour mieux rebondir après la crise du Covid. Même si elle n'a jamais arrêté son activité et que les commandes de ses clients ont été maintenues, l'entreprise a tout de même vu sa production diminuer de 15% pendant cette période et son chiffre d'affaires également. Elle veut donc retrouver son niveau d'avant Covid et pour cela, elle donne un coup d'accélérateur à un projet qui était déjà dans les tuyaux avant la crise: une ligne de production qui va sortir une solution nasale à base d'eau de mer.

Chemineau n'a pas hésité à investir énormément d'argent dans cette nouvelle ligne de production d'aérosol d'eau de mer qu'elle a baptisé "Aérofil". 2,5 millions d'euros investis dans des machines et dans des salles aseptisées pour produire cette solution médicamenteuse. 

C'est un produit d'avenir parce qu'il sert à laver le nez, et si on se lave le nez on a moins d'allergies et on peut éliminer les problématiques broncho-pulmonaires -Eric Loisel, pharmacien chez Chemineau

La machine qui fabrique les solutions nasales d'eau de mer
La machine qui fabrique les solutions nasales d'eau de mer - Denis Guey

La ligne de production de ce nouveau produit emploie déjà 10 à 20 personnes, de la fabrication au conditionnement.  Hubert de Pontbriand, président des laboratoires Chemineau, évoque la commercialisation du produit: "il sera commercialisé à partir du 1er trimestre 2021 et il va se retrouver dans plus de 15 pays en Europe". Chemineau compte sur ce produit pour contribuer à une hausse de 4 à 5 % de sa croissance avec à la clef une dizaine de créations d'emploi.

Chemineau existe depuis 1947 à Vouvray. C'est une des entreprises historiques  du Vouvrillon. Elle est le sous-traitant des plus grands groupes pharmaceutiques comme Sanofi et Sandoz. Son produit-phare est le Diclofénac, le générique du Voltarène. A Vouvray, Chemineau emploie 330 personnes. A noter qu'au début du confinement, l'entreprise a produit et donné 11 tonnes de gel hydroalccolique pour le Centre Hospitalier de Chinon, la clinique de l'Alliance à Tours, l'hôpital de Beaugency, et des commerçants locaux de Vouvray.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess