Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social

Indre-et-Loire : Les personnels des Finances publiques en grève pour l'emploi et contre la fermeture des services

jeudi 14 mars 2019 à 7:10 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine

Les personnels des Finances publiques sont appelés à la grève ce jeudi 14 mars par la CGT, Solidaires, FO et la CFDT. Les syndicats veulent dénoncer une nouvelle fois la politique du gouvernement qui prévoit la suppression de 120 000 emplois dans la fonction publique dans les années à venir.

Avec cet appel à la grève, les services des Finances publiques risquent d'être perturbés ce jeudi
Avec cet appel à la grève, les services des Finances publiques risquent d'être perturbés ce jeudi © Maxppp - Thomas Padilla

Indre-et-Loire, France

En Indre-et-Loire, 757 agents travaillent pour les Finances publiques principalement dans les services concentrés sur la Métropole. 

Dans le département, selon ces syndicats, la réduction d'effectifs passerait une nouvelle fois par la fermeture de trésoreries de proximité (il en existe encore 13 dans le département) et la concentration des services sur le siège des Finances publiques à Tours .

200 suppressions d'emploi dans les trois ans à venir en Indre-et-Loire 

Gilles Lavergne est le secrétaire départemental FO finances publiques : "L'impact a déjà commencé, depuis 10 ans, il y a déjà des suppressions d'emplois, _entre 10 et 20 par an_. La majorité des services sont concentrés sur Tours : dernier exemple en date les services du cadastre qui existaient encore à Loches et à Chinon ont été ramenés sur Tours".

Et de citer également l'exemple du service des impôts des entreprises de Loches, Chinon et Amboise qui vont eux aussi être concentrés sur Tours. Pour ce syndicaliste, dans les trois ans à venir, compte tenu de ses concentrations et d'autres mesures, ce sont près de 200 postes qui pourraient disparaître. 

Le gouvernement a un double discours - Gilles Lavergne Intersyndicale FO,CGT, Solidaires, CFDT

Alors que se déroule le Grand débat au cours duquel les intervenants demandent de renforcer la présence des services publics partout sur le territoire, d'arrêter leur fermeture, le gouvernement a un double discours selon Gilles Lavergne représentant de l'intersyndicale finances publiques : " On a deux discours tout à fait opposés. D'un côté, le Grand débat où les politiques nous disent qu'ils vont prendre en compte les demandes faites dans ces réunions et concrètement sur le terrain, le gouvernement poursuit le Cap 2022 ou autrement dit la destruction des services publics, des Finances, de l'Ecole, de la Poste et même des hôpitaux."

Le syndicaliste ne croit pas à un changement de cap après les résultats du Grand débat car précise-t-il : "tout est fait sous le diktat de Bruxelles de réduire les dépenses publiques." 

Avec cet appel à la grève, les services des Finances publiques risquent d'être perturbés ce jeudi 14 mars.