Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre : Le secteur de la maroquinerie et du textile, à la recherche de nouvelles recrues

-
Par , France Bleu Berry

Le salon de la maroquinerie et du textile Smart 36 était organisé ce mardi 1er octobre à Châteauroux. Objectif : attirer de nouveaux candidats, car le secteur recrute dans l'Indre.

Un salon était organisé à Châteauroux pour faire découvrir les métiers du textile et de la maroquinerie
Un salon était organisé à Châteauroux pour faire découvrir les métiers du textile et de la maroquinerie © Radio France - Manon Klein

Le secteur du textile et de la maroquinerie de main d'oeuvre dans l'Indre. La filière se porte plutôt bien, mais elle a du mal à de trouver de nouveaux salariés pour ceux qui partent à la retraite Pour tenter d'attirer les candidats un salon s'est déroulé ce mardi 1er octobre à Châteauroux, le salon Smart 36, avec plusieurs grandes entreprises du secteur dans le département.

Le secteur de la maroquinerie et du textile recrutent dans l'Indre
Le secteur de la maroquinerie et du textile recrutent dans l'Indre © Radio France - Manon Klein

300 possibles recrutements dans l'Indre

Après une période sans embauches, la maroquinerie et le textile ont à nouveau besoin de recruter. Dans l'Indre, le secteur emploie près de 2000 personnes, et il y a "une possibilité de recrutement de 300 personnes" selon Catherine Dupont, vice présidente de  Châteauroux métropole en charge du développement économique, des affaires commerciales, et de l'accès à l'emploi.

Preuve de la bonne santé du secteur : le maroquinier Rioland cherche à embaucher près de 150 personnes; Balsan, quand a elle, vient de décrocher un nouveau gros contrat avec la SNSM, la société des sauveteurs en mer. 

Le secteur du textile a parfois du mal à recruter dans l'Indre
Le secteur du textile a parfois du mal à recruter dans l'Indre © Radio France - Manon Klein

Un manque de formations

Si le secteur se porte bien dans l'Indre, il a du mal à recruter. Plusieurs freins possibles ont été identifiés par les professionnels : un défaut d'image du secteur industriel, un manque de communication, ou encore des difficultés liées à la formation; en effet, selon certains responsables des ressources humaines, il y a un manque de structures pour former la nouvelle main d'oeuvre. Ce que reconnaît d'ailleurs Châteauroux Métropole, qui s'apprête à accompagner Rioland pour pouvoir former de nouveaux salariés en interne.

Les jeunes qui se forment dans le secteur ont parfois tendance à partir ensuite travailler autre part, par crainte d'un manque d'opportunités professionnelles
Les jeunes qui se forment dans le secteur ont parfois tendance à partir ensuite travailler autre part, par crainte d'un manque d'opportunités professionnelles © Radio France - Manon Klein
Choix de la station

À venir dansDanssecondess