Économie – Social

Indre : les coiffeurs mobilisés pour défendre leur activité

France Bleu Berry vendredi 6 mars 2015 à 18:55

L’Union nationale des entreprises de coiffure dénonce les charges sociales, trop lourdes selon eux qui emploient beaucoup de personnel. Ils s’inquiètent aussi de la concurrence grandissante des auto entrepreneurs. Ils seront dans la rue à Paris le 23 mars pour protester.

Trop de charges, la concurrence qui se multiplie résultat, en cinq ans, le secteur aurait perdu 10% de ses salariés , soit 11.600 personnes. C’est en tout cas ce que dénonce l’Union nationale des entreprises de coiffure. Pour les artisans coiffeurs, leurs difficultés financières viennent principalement des charges sociales élevées auxquelles ils font face. Un salon a besoin de 2,5 personnes pour fonctionner en moyenne. C’est un enjeu de taille car après le secteur du bâtiment, ce sont les coiffeurs qui forment le plus d'apprentis. Ils sont près de 1.000 dans la région Centre. L’autre point noir d’après le syndicat dans l’Indre, les auto entrepreneurs . Dans le secteur de la coiffure, le nombre d’entre eux a doublé entre 2013 et 2014. Ils représentent aujourd’hui 20% des entreprises . Pour alerter face à leurs difficultés, les coiffeurs seront à Paris le 23 mars.

 

Partager sur :