Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre : une aide pour les buralistes qui veulent se diversifier

-
Par , France Bleu Berry

Une convention vient d'être signée entre la chambre syndicale des buralistes de l'Indre et la Chambre de commerce et de l'industrie pour faciliter la diversification des bureaux de tabac. Un moyen selon ses défenseurs d'enrayer la baisse du nombre de buralistes dans le département.

Les buralistes sont appelés à se diversifier par leur chambre syndicale dans l'Indre
Les buralistes sont appelés à se diversifier par leur chambre syndicale dans l'Indre © Radio France - Manon Klein

Le nombre de bureaux de tabac diminue dans l'Indre, comme dans le reste de la France. On compte aujourd'hui 150 bureaux de postes dans le département. Une vingtaine d'établissement a fermé ces dix dernières années. Pour enrayer le phénomène, la chambre syndicale des buralistes dans l'Indre appelle ses adhérents à diversifier leurs activités. Une convention vient d'être signée en ce sens avec la Chambre de commerce et de l'industrie (CCI).

Une diversification nécessaire ?

La convention qui vient d'être signée permet aux buralistes qui le souhaitent d'être accompagnés par la CCI pour réaliser un devis, afin de savoir quelles potentielles activités peuvent être intéressantes dans leur secteur. Une aide de l'État peut accompagner d'éventuels travaux, à hauteur de 30 à 40% du montant. De nombreux buralistes indriens proposent déjà différents services : banque, réceptions de colis etc. D'ici juillet 2020 on pourra même payer ses impôts dans certains bureaux de tabac.

Des réunions dans plusieurs communes du département

Si selon la chambre syndicale des buralistes dans l'Indre cette diversification du métier va dans le bon sens, elle est loin d'enchanter tous les professionnels. À Châteauroux certains soulignent une multiplication de tâches pour pas grand chose. Du côté de la chambre syndicale, on reconnaît que les marges sur ces nouvelles opérations sont minimes. Pour l'organisation, l'idée c'est plutôt d'attirer du monde dans les bureaux de tabac.

Pour discuter de diversification avec les buralistes, 10 réunions vont être organisées par la chambre syndicale  dans plusieurs communes du département. La première aura lieu le 6 novembre, à Saint Août, suivie d'une seconde le 7 novembre à Neuvy-Saint-Sépulchre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess