Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre : une campagne de financement participatif pour la centrale solaire de Baraize

-
Par , France Bleu Berry

Un parc de panneaux photovoltaïques va être construit à Baraize. Pour financer cette centrale solaire, l'entreprise qui porte le projet a lancé une campagne de financement participatif. Tout le monde peut investir, à condition d'habiter dans l'Indre ou dans les départements voisins.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Gaëlle Fontenit

Et si vous investissiez dans la centrale solaire qui va voir le jour dans quelques mois à Baraize, près d'Éguzon, dans l'Indre ? Une campagne de financement participatif vient d'être lancée, alors que la construction de ce parc de panneaux photovoltaïques démarrera à l'automne, pour une mise en service prévue début 2021.

Pour financer cette centrale de plus de 20 hectares, l'entreprise qui porte le projet "Notus Energy France" a donc lancé mardi 7 juillet une campagne de financement participatif. Tout le monde peut investir dans cette centrale solaire, à condition d'habiter dans l'Indre ou dans les départements voisins

Objectif : un million d'euros

"Le financement participatif permettre aux riverains, aux particuliers d'investir dans cette centrale, avec un retour sur investissement. Dans une logique de circuits courts, cette collecte est réservée aux habitants de l'Indre, du Cher, de la Creuse, de la Haute-Vienne, de l'Indre-et-Loire, du Loire-et-Cher et de la Vienne", explique Laure Verhaeghe, directrice générale de Lendosphère, la plateforme qui héberge le projet. 

Et la collecte a déjà beaucoup de succès, quelques jours après son lancement. 35 personnes ont déjà investi pour un montant qui dépasse 860.000 euros. L'objectif est d'atteindre un million d'euros en un mois. "Cela montre toute l'appétence et l'intérêt que les citoyens français ont pour investir dans les énergies renouvelables"

"S'approprier les projets de son territoire"

"Cela permet aussi de bien s'approprier les projets de son territoire. Il y a parfois des minorités qui s'opposent à des projets éoliens ou solaires. Le financement participatif permet de montrer qu'il y a une majorité silencieuse qui soutient et qui souhaite accompagner le financement et le développement de ces projets d'énergies renouvelables", poursuit-elle.

C'est un placement alternatif qui permet de savoir exactement où et pourquoi on met son argent

"C'est un prêt. Les particuliers deviennent les banquiers de ce projet, ils prêtent avec un taux d'intérêt à ce projet de centrale solaire. Ils vont donc être remboursés avec intérêt. C'est un placement alternatif qui permet de savoir exactement où et pourquoi on met son argent, contrairement à d'autres produits de placement plus traditionnels", explique Laure Verhaeghe. 

"Là, les particuliers peuvent choisir le projet dans lequel ils souhaitent investir en connaissance de cause. Pour ce projet-là, les particuliers sont remboursés tous les ans, ils récupèrent le capital à la fin de leur investissement et peuvent récupérer l'argent sur leur compte bancaire classique ou le réinvestir dans une autre collecte", conclut la directrice générale de Lendosphère. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess