Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Industrie pharmaceutique : Janssen Cilag supprime 42 postes à Val-de-Reuil

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le groupe pharmaceutique Janssen Cilag a présenté aux salariés de Val-de-Reuil son projet d'arrêt d'activité de recherche pharmaceutique lors d'un comité d'entreprise le 4 février 2020. 42 postes de chercheurs seront supprimés dans l'Eure. La mesure doit être appliquée au mois de juin.

42 postes de chercheurs seront supprimés en juin 2020 au sein du laboratoire pharmaceutique de Janssen Cilag à Val-de-Reuil (photo d'illustration)
42 postes de chercheurs seront supprimés en juin 2020 au sein du laboratoire pharmaceutique de Janssen Cilag à Val-de-Reuil (photo d'illustration) © Maxppp - Frédéric Cirou

42 postes de chercheurs supprimés dans l'Eure, d'ici quatre mois. Janssen Cilag, filiale de Johnson et Johnson, veut recentrer son pôle recherche sur son site de Beerse, en Belgique, à une quarantaine de kilomètres à l'est d'Anvers et à plus de 450 kilomètres de Val-de-Reuil. Lors d'un comité d'entreprise, ce mardi, le groupe pharmaceutique a présenté son projet d'arrêt d'activité de recherche pharmaceutique sur son site Normand. 

Le maire de Val-de-Reuil, Marc-Antoine Jamet dénonce ce vendredi matin sur France Bleu Normandie une "décision brutale, désinvolte et absurde" avant de préciser sa position dans un communiqué sur son site internet

Réécoutez l'interview de Marc-Antoine Jamet, le maire de Val-de-Reuil, au micro de Bénédicte Courret dans le journal de 7h30 de France Bleu Normandie

"Ce n'est pas une fermeture, c'est un arrêt d'activité", répond le service communication de Janssen Cilag, "car fermeture, ça peut être anxiogène pour les autres salariés". Le site rolivalois compte en effet plus de 700 salariés, et seule la recherche pharmaceutique sera touchée, pas la recherche cosmétique

Pour les salariés, la pilule est amère : "Pour la plupart d'entre nous, ce sera plus de 20 années de nos vies données à Johnson & Johnson, très grand groupe américain, qui joue la carte du licenciement économique, en faisant malgré tout des profits chaque année", s'émeut, Virginie, furieuse, sur son compte Facebook.

Des emplois relocalisés en Belgique

Plus de 4 000 salariés travaillent sur le site historique de l'entreprise, à Beerse, en Belgique. "27 emplois seront créés en Belgique et ils seront proposés en priorité au salariés de Val-de-Reuil", détaille le service communication et "pour les salariés qui ne voudraient pas aller travailler en Belgique, on s'oriente vers un plan de sauvegarde de l'emploi, avec un accompagnement d'au moins un an". 

Les négociations avec les partenaires sociaux s'annoncent âpres. Janssen Cilag souhaite que cette nouvelle réorganisation s'applique au mois de juin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu