Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Inégalités : l'écart de salaire entre hommes et femmes plus marqué dans le Grand-Est

jeudi 8 mars 2018 à 10:28 Par Mélanie Juvé, France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine

Selon les dernières analyses de l'Insee, les inégalités hommes-femmes sont plus marquées dans le Grand-Est par rapport au reste de la France. La région est la troisième de métropole où l'écart est le plus grand : il dépasse 20% en moyenne. Il est particulièrement élevé en Moselle.

L'écart de salaire homme-femme dans la région Grand Est est l'un des plus forts de métropole.
L'écart de salaire homme-femme dans la région Grand Est est l'un des plus forts de métropole. © Maxppp - Jean-Luc Flémal

Grand Est, France

Selon l'Insee, les inégalités d'accès à l'emploi entre les hommes et les femmes se sont réduites depuis 25 ans dans la région, mais restent tout de même parmi les plus fortes de France. L'écart de salaire notamment : en 2015, les femmes gagnent en 20,2 % de moins que les hommes dans la région pour une moyenne nationale de 18,7 %. Des disparités en baisse selon l'Insee mais qui placent le Grand-Est en bas du classement. 

La région Grand Est est la troisième de métropole où l'écart de salaire est le plus grand, après la région Auvergne-Rhône-Alpes et Paca (20,6 % et 20,4 %). C'est en Moselle (23 % ) et dans le Haut-Rhin (22,6 %) que cette différence est la plus forte. Concernant le type d'emploi, les cadres et professions intellectuelles supérieures sont les plus concernés (21 %). Au contraire c'est chez les employés que cet écart est le plus réduit (10 %).

L'écart de salaire entre 2012 et 2015 a baissé de 0,5 points dans la région. - Visactu
L'écart de salaire entre 2012 et 2015 a baissé de 0,5 points dans la région. © Visactu

Les femmes surreprésentées dans certains métiers moins bien payés

L'une des causes selon l'Insee est le montant des salaires moyens féminins et masculins, plus bas que la moyenne de province.  Mais plus qu'ailleurs, ces inégalités sont dues aux caractéristiques des emplois occupés. En effet, les femmes sont surreprésentées dans certains métiers moins bien rémunérées, comme ceux de la santé (infirmier, sage-femme, aide-soignant...) : dans la région dix familles de métiers rassemblent presque la moitié des femmes en emploi. 

Les femmes ont aussi plus de difficulté à accéder à un poste à responsabilité. En 2012, 26 % des femmes du Grand-Est occupaient un poste de niveau inférieur à leur formation. La fonction de maire par exemple, est exercée à plus de 85 % par un homme.