Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

INFO FRANCE BLEU - L'abattoir du Boischaut ne rouvrira pas ce mardi comme c'était pourtant prévu

L'abattoir du Boischaut, à Lacs près de la Châtre, ne rouvrira pas ce mardi comme c'était pourtant prévu depuis plusieurs semaines. L'établissement est fermé depuis sept mois, sa réouverture avait déjà été repoussée en février dernier.

La réouverture ne pourra pas se faire demain comme prévu depuis plusieurs semaines
La réouverture ne pourra pas se faire demain comme prévu depuis plusieurs semaines © Radio France - Victor Vasseur

L'abattoir du Boischaut, à Lacs près de La Châtre restera fermé encore quelques temps. Il devait rouvrir ce mardi, après un premier report en février dernier. L'établissement est fermé depuis novembre 2018, et la diffusion d'une vidéo choc de l'association L214 dénonçant les conditions d'abattage. 

François Daugeron, président de la communauté de communes La Châtre - Sainte-Sévère explique ce nouveau report : "Nous sommes en cours de validation de différents documents notamment sanitaires, et il y a encore des travaux. Nous avons bien avancé, de façon à pouvoir rouvrir l'abattoir avec un projet industriel bien défini." Pour quand ? François Daugeron ne donne pas d'échéance cette fois, estimant qu'il est possible que cela se fasse dans le courant du mois de juin si les conditions sont réunies.

Un déficit de 500.000 euros

François Daugeron fait le point sur la situation de l'abattoir

Le temps presse pour l'établissement qui cumule un déficit de 500.000 euros, une charge très lourde pour la communauté de communes La Châtre Sainte-Sévère. Les 17 salariés, eux, sont redéployés ailleurs en attendant la réouverture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess