Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les Fonderies du Poitou en danger

Ingrandes-sur-Vienne : les salariés des Fonderies du Poitou doivent (encore) prendre leur mal en patience

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Poitou
Ingrandes-sur-Vienne, Ingrandes, France

Encore un nouveau report des audiences pour les Fonderies du Poitou. Les tribunaux de commerce de Poitiers et Lyon, qui devaient se prononcer ce mardi et mercredi sur le nom du repreneur des usines d'Ingrandes, ont décidé, selon les syndicats, de reporter leur décision au 23 et 24 avril.

Les Fonderies du Poitou à Ingrandes-sur-Vienne (Vienne), placées en redressement judiciaire. 11 mars 2019.
Les Fonderies du Poitou à Ingrandes-sur-Vienne (Vienne), placées en redressement judiciaire. 11 mars 2019. © Radio France - Jules Brelaz

Les 800 salariés des Fonderies du Poitou d'Ingrandes-sur-Vienne devaient initialement être fixés sur leur sort en début d'année. Mais les audiences prévues par les tribunaux de commerce de Poitiers et Lyon ont à chaque fois été reportées. D'abord décalée du 29 janvier au 28 février, et du 28 mars au 10 avril, l'annonce de la décision sur une reprise du sous-traitant automobile vient encore d'être ajournée, selon les syndicats, aux 23 avril pour Saint-Jean-Industries (Ex-Fonderie Fonte) et au 24 avril pour la Fonderie Fonte. 

En attendant, dès le lundi 15 avril prochain, les volontaires au départ pourront déposer leur candidature. 

Ce nouveau délai de deux semaines a été accordé aux éventuels repreneurs. Parmi ces candidats, le groupe Anglo-Indien Liberty House tente de parvenir à un accord avec Renault, principal pourvoyeur de commandes, afin de garantir la pérennité des Fonderies du Poitou, durant le temps nécessaire à une diversification de l'activité. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu