Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Injustices, inégalités : le SNT dénonce le manque de transparence à la Collectivité de Corse

mardi 5 juin 2018 à 10:19 Par Hélène Battini et Marion Galland, France Bleu RCFM

Dans un communiqué, le Syndicat National des Territoriaux dénonce les dérives de la nouvelle collectivité de Corse. Injustices, recrutement en externe sans jury, inégalités de traitement, pour le SNT l’opacité de l’Exécutif est évidente.

Le Syndicat National des Territoriaux dénonce les dérives de la nouvelle collectivité de Corse.
Le Syndicat National des Territoriaux dénonce les dérives de la nouvelle collectivité de Corse. © Radio France - France Bleu

Corse, France

C'est un communiqué qui fait du bruit dans les couloirs de la collectivité de Corse depuis ce lundi. Le SNT, le Syndicat National des Territoriaux a envoyé sur l'intranet aux 4 500 agents de la CDC, un communiqué de quatre pages intitulé "La désillusion en marche". Absence totale de transparence, injustices, recrutement en externe sans jury, inégalités de traitement et avantages pour certains. Le syndicat dénonce l’opacité de l'exécutif  et lui demande de publier, de manière anonyme, les bulletins de salaires des cadres recrutés ces derniers mois.

La maison de cristal… aux vitres fumées 

Dialogue de sourds, suspicion malsaine, leçons de morale, ton inquisiteur, le Syndicat National des Territoriaux ne mâche pas ses mots et dénonce des attitudes inacceptables. A commencer par le recrutement d'une chargée de mission en provenance des Bouches du Rhône, un recrutement fait en externe, sans jury alors que des candidatures internes avaient été déposées, qui plus est, ajoute le syndicat, ce poste devrait être transformé très prochainement en poste de direction. Exit la maison de cristal selon Jean Luc Milo, président du SNT GFE CGC.

La pilule est difficile à avaler explique le communiqué, mais pas pour tout le monde, "quand les copains sont gavés, les autres peuvent attendre", écrit Jean-Luc Milo, expliquant que des privilèges seraient attribués à certains, quand on demanderait aux autres de se serrer la ceinture.

Voitures de fonction, note de frais élargie, et surtout régimes indemnitaires poussés au maximum, il n'y a certes rien d'illégal dans tout cela, reconnait le syndicat mais cela peut paraître très déplacé. Le SNT a donc demandé à Gilles Simeoni de rendre publics, de manière anonyme, les bulletins de salaires des cadres recrutés ces derniers mois à la CDC.