Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Innovation sociale : des vestiaires autonomes pour sans-abri inaugurés à Rouen

dimanche 5 août 2018 à 11:44 Par Valentine Joubin, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

L'association rouennaise AZAR met a disposition des SDF trois casiers à clé accessible 24h/24 pour protéger leurs affaires personnelles. En échange, les bénéficiaires doivent accepter d'être accompagnés pour leur réinsertion.

Martine Michel et son association AZAR ont pensé aux sans-abris "qui marchent toute la journée avec un grand sac".
Martine Michel et son association AZAR ont pensé aux sans-abris "qui marchent toute la journée avec un grand sac". © Radio France - Valentine Joubin

Rouen, France

Des casiers individuels accessibles 24h/24 pour permettre aux sans-abri de stocker leurs affaires personnelles gratuitement. C'est une première en France et cela se passe à Rouen. Les trois vestiaires solidaires, fabriqués par des entreprises normandes, sont mis à disposition par l'association rouennaise ASAR, à deux pas de la mairie. Les bénéficiaires s'engagent à faire l'objet d'un suivi social dans le cadre d'un contrat de six mois renouvelable.

Pour ceux qui ont peur de se faire voler leurs affaires

Un sans-abri vagabond c'est comme ça que se définit Bruno. L'homme de 51 ans va de ville en ville depuis ses 16 ans. Dernièrement Bordeaux, Reims, Le Havre et Rouen où il a débarqué il y a huit jours avec son grand cabas très encombrant. "J'ai ma couverture, mes affaires de rechange, tout ça quoi! Pour faire toutes les démarches c'est impossible". Bruno ne veut pas laisser son sac dans un foyer par peur de se les faire voler. La solution ce serait peut-être l'un des trois casiers solidaires installés sur le parking de la mairie.

Un grand casier avec un kit d'hygiène

"C'est un moyen de mettre à l'abri les papiers qui sont perdus ou volés, protéger une couverture", explique Martine Michel, présidente de l'association AZAR à l'origine du projet. Dans ces grands casiers à clé, qui ressemblent à ceux des vestiaires de sport, on peut stocker un grand sac, disposer des vêtements sur un cintre et dissimuler des documents dans un coffre. Il y a aussi un panier avec un kit d'hygiène, "du gel douche, du shampoing, du dentifrice, une brosse à dent, une serviette, un gant", détaille Martine Michèle.

Seule condition : accepter un "suivi social "

Les bénéficiaires pourront utiliser le vestiaire gratuitement à condition "d'accepter un suivi social". L'association AZAR n’exige pas de résultat mais une démarche "de reconstruction", précise Martine Michel. Ce contrat social dure six mois et peut-être renouvelé. Si l'expérience est concluante, l'association envisage déjà d'implanter d'autres casiers solidaires sur la rive gauche.