Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Inondation : une première enveloppe débloquée pour les agriculteurs indriens

jeudi 28 juillet 2016 à 12:26 Par Gaëlle Fontenit et Jonathan Landais, France Bleu Berry

Le préfet de l'Indre annonce que suite aux inondations qui ont frappé le Berry en juin, les agriculteurs indriens les plus touchés vont pouvoir commencé à être indemnisés.

Cours d'eau qui débordent, pairies inondées...
Cours d'eau qui débordent, pairies inondées... © Radio France - Alexandre Blanc

Des champs inondés, des récoltes fichues, des vaches emportés, des prairies sous les eaux... On a tous en tête les images* des inondations qui ont touché le Berry en juin dernier.*

Le Préfet de l'Indre, Seymour Morsy, avait immédiatement demandé une enquête dans 10 exploitations particulièrement représentatives. Un rapport lui a été rendu. Le préfet annonce qu'une première enveloppe de 275.000 euros est débloquée. Cette décisions vient d'être validée par le Comité national de gestion des risques en agriculture.

Pour l'heure, il n'est détaillé ni le nombre d''exploitations concernées ni la nature de leurs activités ni même les communes sur lesquelles elles se trouvent.

Carte publiée par la préfecture de l'Indre - Aucun(e)
Carte publiée par la préfecture de l'Indre - Préfecture 36

Les services de la préfecture précisent seulement qu'il s'agit d'exploitations touchées par des pertes d'activité -maraîchage, cheptel, ruches - ou de matériels techniques dégradés ou emportés par l'eau.

Les demandes d'indemnisation peuvent être effectuées dès lundi 8 août. Les exploitants agricoles vont être informés par la préfecture des démarches à effectuer.

Un arrêté ministériel doit être pris dans les prochains jours.

Xavier Beulin demande plus à l'Etat

Le président de la FNSEA, Xavier Beulin, s'est rendu jeudi après-midi, dans une exploitation du Cher qui a subi les intempéries du printemps. Chez Denis Jamet, céréalier à Soye-en-Septaine, près de Bourges, il est tombé l'équivalent d'un an de pluie en quatre mois. Son rendement de blé a baissé de moitié par rapport à l'an dernier. Sur place, Xavier Beulin a réclamé une exonération de taxe foncière pour tous les agriculteurs concernés. Il a aussi demandé à l'Etat de faire pression auprès des banques pour qu'elles accordent des prêts à taux très bas afin de refinancer les exploitations qui en auraient besoin.

Denis Jamet, exploitant dans le Cher, en compagnie du président de région François Bonneau et de Xavier Beulin, président de la FNSEA. - Radio France
Denis Jamet, exploitant dans le Cher, en compagnie du président de région François Bonneau et de Xavier Beulin, président de la FNSEA. © Radio France - Sarah Tuchscherer