Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Inquiétudes sur l'avenir de la Cristallerie de Baccarat

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Le nouvel actionnaire chinois de la célèbre cristallerie lorraine semble être en difficulté. Non seulement il n'a pas payé ses dettes vis à vis de ses créanciers, mais il tarde aussi à réaliser les investissements promis. De quoi susciter l'inquiétude des 500 salariés de la manufacture à Baccarat

La manufacture de Baccarat
La manufacture de Baccarat © Maxppp - Maxppp

L'annonce du rachat de la Cristallerie en 2018 par le groupe chinois Fortune Foutain Capital, avait déjà suscité de vives inquiétudes mais la dirigeante du groupe Coco Chu a su rassurer les salariés et les élus du secteur en affichant sa volonté de développer la marque, notamment en Asie et en promettant d'investir jusqu'à 50 millions d'euros. Mais voilà, deux ans plus tard, les représentants du personnels de la célèbre manufacture meurthe et mosellane ne voient toujours rien venir "pas un sou n'a été investi" déplore Eric Rogue, secrétaire du comité central d'établissement et porte-parole de l'intersyndicale "en ce moment, on répond à toutes les commandes, tous les ouvriers sont en place, mais ici, tout le monde s'interroge sur les perspectives d'avenir. Alors qu'il faudrait développer la marque en ouvrant de nouvelles boutiques dans le monde entier et en investissant dans celles existantes, tous ces projets sont aujourd'hui en stand by et on ne voit toujours rien venir".

Une direction aux abonnés absents

Que se passe t-il dans les instances dirigeantes de Fortune Foutain Capital ? Nul ne le sait. La directrice générale, l'italienne Daniela Riccardi a quitté la maison à la fin du mois de mars, tout comme la directrice des ressources humaines et le directeur de la manufacture. Une assemblée générale devait se tenir en ce mois de juillet mais elle a été reporté au mois de septembre "On ne sait vraiment pas ce qui se passe et on a du mal à trouver des interlocuteurs" se désole Christian Gex, le maire de Baccarat, lui aussi inquiet, "les nouveaux actionnaires avaient promis des investissements, or aucun sou n'a été injecté dans la manufacture alors que l'outil de travail se dégrade. J'attends impatiemment la tenue de l'assemblée générale au mois de septembre pour que l'on sache vraiment à quoi s'en tenir".

La Cristallerie de Baccarat fabrique des pièces d'exception
La Cristallerie de Baccarat fabrique des pièces d'exception © Radio France - Mohand Chibani

Bras de fer entre Coco Chu et ses créanciers

La Cristallerie pourrait-elle changer de propriétaire ? C'est une éventualité. Pour racheter "Baccarat", Coco Chu a signé un chèque de 185 millions d'euros dont la moitié de la somme proviendrait d'un emprunt auprès de deux fonds basés à Honk Kong mais aujourd'hui la propriétaire chinoise semble en difficulté pour rembourser sa dette. Ses créanciers ont donc mandaté le cabinet parisien "Prosphères" spécialisé dans les entreprises en difficulté pour trouver une solution. 

La marque Baccarat ne mourra pas !

Thibault Bazin, le député LR de circonscription a écrit au ministre de l'économie, Bruno Le Maire pour l'informer de la situation "Avant même l'arrivée des chinois, la manufacture avait besoin d'investissements pour moderniser ses outils de production, or aujourd'hui, il n'y a toujours rien. Je n'imagine pas une seconde la disparition de cette entreprise emblématique du patrimoine français. C'est le premier employeur privé de ma circonscription et on a tout pour réussir, les talents, les savoir-faire, les meilleurs ouvriers de France sont toujours là, le marché du luxe à l'échelle mondiale se porte plutôt bien, la marque Baccarat ne mourra pas".

Baccarat : le travail du cristal
Baccarat : le travail du cristal © Maxppp - Maxppp

La Cristallerie de Baccarat a été fondée en 1764 lorsque le roi Louis XV autorisa Louis-Joseph de Montmorency-Laval, évêque  de Metz, a créer une verrerie dans le village de  Baccarat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess