Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Inquiétudes sur l'avenir du domaine du Ballon d'Alsace

vendredi 12 octobre 2018 à 18:29 Par Emilie Pou, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Alsace

Le Smiba, le syndicat mixte interdépartemental qui gère le Ballon d'Alsace, est en difficulté financière. En cause: des querelles entre les élus qui le composent et le financent. La présidente du syndicat vient d'ailleurs d'annoncer sa démission.

Sur le Ballon d'Alsace début décembre 2017.
Sur le Ballon d'Alsace début décembre 2017. © Radio France - Clément Lacaton

Ballon d'Alsace, Sewen, France

Elle a décidé de jeter l'éponge. Ce jeudi soir, lors d'une réunion des membres du SMIBA, le syndicat mixte interdépartemental qui gère le domaine du ballon d'Alsace, sa présidente a annoncé qu'elle allait démissionner. Car le SMIBA est en crise depuis de longs mois et les caisses sont quasiment vides. Il manquerait 2 millions d'euros de subvention. En cause: une mésentente entre les élus des collectivités locales qui composent le syndicat et qui le financent. 

L'interprétation de la loi Nôtre au centre des discussions

Ces élus, qui viennent des 3 départements sur lesquels est situé le Ballon: Vosges, Territoire de Belfort et Haut-Rhin, n'arrivent pas à se mettre d'accord sur l'interprétation de la loi Nôtre. D'après cette loi, entrée en vigueur en janvier 2017, seules les communautés de communes ont désormais la compétence sur le tourisme. Or, dans les statuts actuels du SMIBA, une commune des Vosges est seule adhérente, elle ne veut donc plus payer pour l'instant. Un autre membre, la communauté de communes de la Vallée de la Doller située dans le Haut-Rhin, ne veut plus payer non plus la totalité de sa subvention, en attendant que les choses soient clarifiées. Du coup, les choses sont bloquées depuis des mois.

Le conseil départemental du Territoire de Belfort à la rescousse

En attendant, le conseil départemental du Territoire de Belfort, qui fait partie du syndicat, vient de débloquer 350 000 euros en rachetant des bâtiments situés sur le domaine. C'est assez pour renflouer les caisses pour la saison d'hiver qui va commencer, mais il va falloir trouver vite une solution pour le long terme. Les préfectures des trois départements disent travailler sur le dossier.