Économie – Social

Inquiétudes sur l'emploi chez Sotralentz à Drulingen

Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass vendredi 9 septembre 2016 à 16:31

L'entreprise Sotralentz de Drulingen dans le Bas-Rhin
L'entreprise Sotralentz de Drulingen dans le Bas-Rhin - Capture d'écran Google Street View

La CGT redoute des suppressions d'emploi chez Soltralentz à Drulingen (Bas-Rhin). L'entreprise qui emploie 560 personnes en Alsace Bossue fait face à d'importantes difficultés financières.

Les salariés de Sotralentz s'inquiètent pour leur avenir. Ce jeudi, la filiale SFAR du groupe de Montchanin (Saône-et-Loire) a été placé en redressement judiciaire avec 93 emplois en jeu. Les représentants syndicaux CGT du site alsacien redoutent que l'ensemble du groupe soit amené à disparaître.

Un fournisseur impayé

Ce vendredi, lors d'un comité de groupe extraordinaire, la direction a expliqué que l'entreprise n'arrivait pas à payer l'un de ses fournisseurs. Selon la CGT, si les négociations n'aboutissent pas, la direction envisage un plan social ou même une liquidation judiciaire. "Nous sommes dans une situation très critique", commente Elisabeth Mathis, secrétaire CGT du comité d'entreprise de Sotralentz Packaging. La CGT a réclamé une expertise des comptes, mais n'a pas été suivi par les autres membres des comités d'entreprise.

A Durlingen, Sotralentz Packaging emploie 560 personnes qui fabriquent des cuves de récupération d'eau. C'est l'un des plus gros employeurs d'Alsace Bossue. Au total, le groupe Sotralentz emploie 1.200 salariés répartis dans 4 filiales.

Partager sur :