Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Inspection du travail : dans l'Indre, 10 accidents graves dénombrés par la Direccte pour 2018

-
Par , France Bleu Berry

La Direccte de l'Indre, la direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail, et de l'emploi, vient de dévoiler ses résultats pour 2018 : 773 interventions ont été menées l'année dernière, dont 128 contrôles sur des chantiers.

Image d'illustration.
Image d'illustration. © Maxppp - Vanessa MEYER

L'année dernière, soixante-quatorze enquêtes ont été réalisées suite à des accidents de travail dans l'Indre, notamment dans le secteur du bâtiment.  

C'est ce que révèlent les résultats que la Direccte vient de publier. Dans l'Indre, la direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail, et de l'emploi souligne qu'il y a eu dix accidents graves du travail dans l'Indre l'année dernière.  

Quatre accidents graves du travail sur des chantiers

Presque la moitié des accidents graves du travail ont eu lieu sur des chantiers.  Des échafaudages non-conformes sont en cause : des ouvriers ont chuté de plusieurs mètres.  Il n'y a donc pas eu de décès suite à un accident du travail en 2018 dans le département.  Contrairement à cette année, puisqu'une personne est décédée sur son lieu de travail au mois de février, à Bretagne. L'homme travaillait de façon illégale sur un chantier, il a fait une chute de plus de quatre mètres à travers la toiture. Il est mort dans les heures qui ont suivi l'accident de travail.  

La Direccte a également travaillé sur la fraude au détachement de salariés. Il s'agit pour les entreprises de faire venir des salariés d'autres pays de l'Union européenne.  Dans l'Indre, c'est notamment le cas dans le secteur de l'éolienne.