Économie – Social

Intempéries : Les golfs de Loire-Alantique et de Vendée prennent l'eau

Par Géraldine Houdayer, France Bleu Loire Océan jeudi 20 février 2014 à 19:48

le golf de l'île d'or, au Cellier, est innondé
le golf de l'île d'or, au Cellier, est innondé © Radio France - Géraldine Houdayer

Gorgés d'eau, les parcours des clubs de golf sont obligés de fermer une partie de leur domaine : innondés ou trop boueux, les terrains sont quasiment impractibles.

Les golfeurs de la région privés de terrain de jeux! Avec les intempéries et la pluie incessante de ces dernières semaines, la quasi-totalité des golfs ont dû fermer une partie de leurs parcours. Les terrains sont innondés, gorgés d'eau, les parties praticables très boueuses. En Loire Atlantique, les clubs perdent 5 % d'adhérents en ce début d'année. En Vendée, c'est 10 %. Des membres qui ne renouvellent pas leur licence, car il pleut depuis deux mois. Avec les vacances des Parisiens et des Bordelais, les clubs espèraient des touristes. Cette année, ce sera sans doute raté!

Balade

Il faut dire que les golfeurs, comme au golf de l'île d'Or, au Cellier, ou à Carquefou, font plus de la promenade que du sport sur les greens. Certains pensent même que les clubs devraient fermer totalement. Mais ils restent ouverts au moins en partie, pour ne pas perdre trop d'argent. Les fondus de golf doivent souvent chausser leur bottes pour fouler le gazon... Ils se salissent en jouant. Ils ont aussi interdiction d'utiliser des chariots ou des voiturettes, pour ne pas abîmer davantage le terrian, déjà très impacté par les pluies.

Les golfs de la région innondés

Pas facile de jouer au golf dans la boue

Partager sur :