Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Interdiction des gilets jaunes à Toulouse : "On fait pas de politique", assure l'UMIH

-
Par , France Bleu Occitanie

Les manifestations des gilets jaunes à Toulouse irritent de plus en plus certains commerçants. L'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie demande aux candidats en lice aux municipales de se positionner pour ou contre ces rassemblements qui nuisent à l'économie de la ville.

La réouverture des cafés et restaurants place du Capitole à Toulouse
La réouverture des cafés et restaurants place du Capitole à Toulouse © Maxppp - XAVIER DE FENOYL

La déconfinement devient très politique à Toulouse. L'UMIH de l'Occitanie et de la Haute-Garonne, la Fédération des Commerçants Artisans et Professionnels de Toulouse, veulent connaître la position claire des deux candidats encore en lice aux municipales sur les manifestations des gilets jaunes. Ils veulent savoir s'ils se positionnent pour ou contre ces rassemblements qui impactent l'économie locale. Olivier Bouscatel, gérant de plusieurs restaurants dans la ville assure que l'UMIH - dont il fait partie - ne fait pas de politique. Il était l'invité de France Bleu Occitanie ce mardi matin.

"Ce n'est pas un soutien politique parce qu'on représente des commerçants de tous les horizons politiques" — Olivier Bouscatel

Olivier Bouscatel, gérant notamment du restaurant Les Illustres place du Capitole à Toulouse, explique cette lettre ouverte : "Ce n'est pas un soutien politique parce qu'on représente des commerçants de tous les horizons politiques cependant on a vu avec la présidente de la Région Carole Delga qui a fait la même demande, qu'il y avait une possibilité de se retrouver avec des personnes qui étaient pas forcément pro commerce à la tête de la ville donc on voulait vraiment savoir quelle était la position de chaque candidat". 

"On a vraiment besoin de travailler et les manifestations tous les samedis ça devient problématique économiquement" — Olivier Bouscatel

Antoine Maurice d'Archipel Citoyen (liste citoyenne, EELV, France Insoumise), désormais seul en lice face au maire sortant LR, est clairement gilets jaunes compatible. De son côté, Jean-Luc Moudenc a régulièrement pointé du doigt les conséquences économiques de ces manifestations régulières.

RÉÉCOUTEZ - Olivier Bouscatel, restaurateur et membre de l'UMIH 31

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu