Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : en Vendée, les marchés alimentaires de plein air sont réglementés

-
Par , France Bleu Loire Océan

Le préfet de la Vendée interdit les marchés ouverts de la région qui ne respectent pas les mesures sanitaires contre le coronavirus, dès ce jeudi 19 mars. Seuls ceux limitant à 100 le nombre de personnes présentes et respectant les mesures barrières peuvent rester ouverts.

Les marchés ouverts sont désormais réglementés en Vendée afin de limiter la propagation du coronavirus.
Les marchés ouverts sont désormais réglementés en Vendée afin de limiter la propagation du coronavirus. © Maxppp - Philippe de Poulpiquet

Les marchés alimentaires de plein air ne respectant pas les mesures sanitaires sont désormais interdits en Vendée, à partir de ce jeudi 19 mars. C'est l'arrêté pris aujourd’hui par le préfet Benoît Brocart. Le but est freiner la propagation du Covid-19. La fréquentation sur les marchés ouverts étant "croissante" selon la préfecture et donc "incompatible avec les mesures de confinement prises par le gouvernement," précise-t-elle dans un communiqué. 

Les marchés alimentaires fermés pourront se tenir de nouveau à condition que les règles sanitaires soient respectées. Les communes doivent donc prendre des mesures : la distance d'un mètre entre les personnes doit être mise en place, la jauge pour chaque marché ne doit pas dépasser plus de 100 personnes au total. Quant aux marchés ouverts non alimentaires, ils sont quant à eux interdit. 

En Loire-Atlantique, le préfet Claude d'Harcourt a déjà annoncé le filtrage des marchés couverts, comme celui des halles de Talensac à Nantes. Avec un seuil accepté de 100 personnes présentes sur le marché. Plus le respect demandé des mesures barrières. Mêmes consignes sanitaires sur les marchés ouverts de Loire-Atlantique, sans restriction du nombre de personnes présentes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu