Économie – Social

Intermittents : Aix vote contre la grève, Avignon rassemble et Marseille manifeste

Par Isabelle Lassalle, France Bleu Hérault, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse jeudi 26 juin 2014 à 10:09 Mis à jour le jeudi 26 juin 2014 à 15:42

La menace d'une grève pèse toujours sur les festivals de l'été
La menace d'une grève pèse toujours sur les festivals de l'été © MaxPPP

Les salariés du festival d'Aix votent contre la grève, mais la menace d'annulations de spectacles persiste. A Avignon, les intermittents et les précaires se rassemblent pendant qu'à Marseille, ils manifestent contre la politique du gouvernement.

Une importante représentation d’intermittents a rejoint un cortège de manifestants ce jeudi à Marseille. Plusieurs milliers de personnes, des représentants d’organisations syndicales, de partis de gauche, de délégations de salariés de la région (SNCM, Air France, cheminots de la SNCF), de retraités… manifestaient contre la politique du gouvernement.

Les intermittents avaient organisé une marche funèbre avec des cercueils en cartons qu’ils ont brulés en fin de manifestation.

Le festival d'Aix vote contre la grève

Mercredi soir, les employés du festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence ont voté contre la grève . Ils ont ainsi envoyé un signal fort sans pour autant lever complètement la menace d'annulation qui pèse sur la manifestation.

A près de 80%, les salariés ont voté contre la grève lors d'une consultation à bulletins secrets. Mais Guigou Chenevier, de la coordination des intermittents et précaires d'Avignon dénonce un vote pipé et une forte pression sur les intermittents d'Aix. L'édition 2014 du festival devrait débuter le mercredi 2 juillet, mais l'intervention d'intermittents extérieurs n'est pas exclue.

Montpellier Danse perturbé par le conflit des intermittents

C'était le cas à Montpellier Danse. Le personnel du festival avait voté contre la grève le dimanche, mais le spectacle d'ouverture a été annulé. Tout comme celui du lendemain.

"Le vote n'était pas correct, des techniciens n'y avaient pas participé sous la pression et il est normal que les équipes soient soutenues de l'extérieur ", avait expliqué Denis Gravouil, secrétaire général de la CGT-Spectacle.

Rassemblement des intermittents à Avignon

A une semaine de l'ouverture du festival d'Avignon, précaires et intermittents se sont rassemblés autour de débats, d'expos et de concerts mercredi, pour sensibiliser et informer sur leur conflit. Cette manifestation est organisée à Avignon sur l'île de Barthelasse, par le collectif des intermittents et précaires d'Avignon, Sud-culture et la CGT-Spectacle.

Cette fête est "à l'attention de tous ces gens qui vont subir de plein fouet cette réforme et qui malgré tout n'arrivent pas à sauter le pas et hésitent à se mobiliser. C'est pour reprendre des forces, tous ensemble, dans un moment un peu plus festif ", a expliqué Guigou Chenevier, du CIP Avignon et Sud-Culture. Des délégations d'intermittents et précaires et d'autres festivals du sud de la France, comme Montpellier, Marseille et Aix-en-Provence, étaient attendues dans la soirée.

Plusieurs festivals déjà touchés par la grève des intermittents

Le mouvement des intermittents a déjà perturbé plusieurs festivals, comme le Printemps des comédiens à Montpellier, Montpellier Danse ou le Festival de Marseille, dont de nombreux spectacles ont été annulés.

Pour sauver les festivals de l'été, le gouvernement a ouvert une concertation de "refonte" du régime contesté. Cette mission est confiée à Hortense Archambault, l'ancienne directrice du Festival d'Avignon, au député PS, Jean-Patrick Gille, et à l'ex-inspecteur du travail, Jean-Denis Combrexelle.

Mais les intermittents et la CGT-Spectacle craignent qu'une fois la convention signée, la concertation n'aboutisse à rien . La CGT-Spectacle a ainsi reconduit la semaine dernière son appel à la grève pour tout le mois de juillet et a appelé à une grève massive le 4 juillet, jour d'ouverture du festival d'Avignon. De leur côté, les compagnies du Off ont déjà voté contre la grève.

A lire aussi > François Hollande veut rassurer les intermittents du spectacle> Intermittents : annulations à Montpellier et Marseille mais pas au festival Off d'Avignon> A Avignon, les intermittents pas convaincus par les annonces de Manuel Valls> Menacé d'annulation, le Festival d'Avignon ouvre malgré tout sa billetterie> Plusieurs festivals menacés par le mouvement des intermittents dans le sudSur la carte En rouge : les festivals en grève ou annulésEn orange : les manifestations menacées> Découvrir la carte en plein écran

Partager sur :