Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Internet très haut débit : un opérateur de plus pour la fibre sur le réseau public en Auvergne

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Déjà présent sur le réseau fibre privé, dans les zones très denses d'Auvergne, Free fait son arrivée sur le réseau public, porté par la Région et les collectivités, soit 105 000 prises d'Internet très haut débit disponibles hors agglomérations.

Maxime Lombardini, président d'Iliad, la maison mère de Free.
Maxime Lombardini, président d'Iliad, la maison mère de Free. © Radio France - Juliette Micheneau

Auvergne, France

Les habitants des grandes villes auvergnates avaient déjà le choix de leur opérateur pour s'abonner à la fibre. La concurrence se déploie maintenant en zone "peu dense" avec l'arrivée de Free sur le réseau Auvergne Numérique, réseau public initié par la Région et les quatre départements auvergnats.

Orange y était jusque là le seul opérateur disponible. Free propose dès à présent 105 000 prises éligibles à la fibre, 140 000 d'ici septembre. L'ouverture à la concurrence, elle, va se poursuivre. La régie Auvergne numérique a déjà signé avec SFR qui est en train d'installer ses équipements pour une ouverture prochaine à la commercialisation et des négociations sont en cours avec un quatrième opérateur.  

Des rentrées d'argent privé

L'arrivée de Free est non seulement synonyme de nouvelles offres pour les clients auvergnats mais aussi de rentrées d'argent pour la régie Auvergne Numérique qui facture évidemment l'utilisation de son réseau. "Ces rentrées commerciales nous permettent d'équilibrer notre budget" explique Frédéric Müller, directeur de la Régie Auvergne Numérique, "et surtout avec cet argent privé, de faire rentrer suffisamment d'argent pour baisser la facture des collectivités". Pour elles, la facture totale pour ce réseau fibre se chiffre à 360 millions d'euros.

L'ambition de la Région est d'avoir un peu plus de 430 000 prises éligibles à la fibre d'ici 2022 en Auvergne, soit 91% des locaux auvergnats couverts.