Économie – Social

Inventaire du liquidateur : fin de l'histoire pour Mory-Global à Saint-Étienne

Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 30 avril 2015 à 11:12

"Mory c'est fini" tagé sur la maison où ont campé les salariés de la CGT pendant 1 mois
"Mory c'est fini" tagé sur la maison où ont campé les salariés de la CGT pendant 1 mois © Radio France - Sandrine Morin

Après plus d’un mois d’occupation du site par les salariés grévistes, jeudi le liquidateur judiciaire est venu faire l'inventaire des biens qui restent dans l'usine stéphanoise. Ambiance amère et très tendue.

Mory Fin ENRO

Le transporteur routier issu de la faillite de MoryDucros a fermé ses portes, ce jeudi 30 avril, entraînant le licenciement de plus de 2.000 personnes, un an seulement après le drastique plan de suppression de 2 800 postes qui avait suivi le dépôt de bilan, en 2013, de Mory Ducros. Dans la Loire une trentaine de salariés avait été licenciés l'an passé et ils sont 30 également à avoir reçu leur lettre de licenciement il y a quelques jours.

Le deuil d'une entreprise qui a 200 ans

Pour les syndicats, le repreneur Arcole a sacrifié l’entreprise. Une plainte a même été déposée pour abus de biens sociaux le 20 avril. Elle porte sur la disparation de 7 millions d'euros. Pour Arcole, ce sont au contraire les syndicats qui sont responsables de la liquidation de l'entreprise notamment en ayant forcé le transporteur a réintégrer 200 salariés protégés. Jeudi, le liquidateur judiciaire est venu faire l'inventaire des biens qui restent dans l'usine stéphanoise. Avant, les salariés ont fait leurs cartons et ont quitté pour de bon leur usine.

Valérie était salariée chez Mory depuis plus de 15 ans. Elle a fait ses cartons, éteint son ordinateur et est sortie de l'usine très amère.

 C'est la fin d'une histoire, aujourd'hui on est le 30 avril et l'histoire de Mory qui durait depuis 200 ans s'est terminé en un an.                                   Valérie du service affrètement chez Mory

Mory Fin SON