Économie – Social

INVITÉ - Cyril Pellevat, sénateur LR de Haute-Savoie, rapporteur de la Loi Montagne II au Sénat

Par Nathalie Grynszpan, France Bleu Pays de Savoie jeudi 15 décembre 2016 à 8:57

Bonneval-sur-Arc en Haute-Maurienne
Bonneval-sur-Arc en Haute-Maurienne © Maxppp - -

La Loi Montagne de 1985 s'adapte au XXIème siecle. Le texte a été remanié par les députés et les sénateurs cet automne et sera validé le 20 décembre en commission mixte paritaire.

Les parlementaires ont donc inscrit dans cette loi des mesures pour que les habitants puissent vivre et travailler dans les communes au-dessus de 800 mètres d'altitude, critère de la zone de montagne.Dans les nouveautés, d'ici trois ans, les zones blanches devraient avoir disparu et les habitants auront accès à internet.Et nos élus ont également réfléchi à freiner la multiplication des constructions individuelles. Ils répondent en cela à un appel lancé par cinq maires dont ceux de Chamonix et de Bourg St Maurice. Mais dans le même temps, les parlementaires entendent bien soutenir l'économie touristique .

Qu'apporte la Loi Montagne II aux Pays de Savoie ? Explications

"Une des mesures qui seront très rapidement visibles pour les habitants des zones de montagne, c'est la couverture numérique et l'accès au réseau internet" Cyril Pellevat, sénateur LR de Haute-Savoie, rapporteur de la Loi Montagne II

INVITÉ - Cyril Pellevat, sénateur LR de Haute-Savoie, rapporteur de la Loi Montagne II au Sénat

Parmi les autres modifications apportées par la Loi Montagne II figurent les prestations de secours d'urgence et les missions de sécurité qui pourraient être confiées par un maire à un opérateur. Une modification qui provoque la réaction de Mountain Wilderness. L'association environnementale s'insurge contre la mise en cause des secours publics et gratuits. Le texte doit encore être validé par la commission mixte paritaire le 20 décembre prochain.