Économie – Social

INVITÉ - Daniel Rigaud, pharmacien, membre de l'Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine

Par Nathalie Grynszpan, France Bleu Pays de Savoie mercredi 25 janvier 2017 à 8:55

Devanture de pharmacie, Annecy
Devanture de pharmacie, Annecy © Maxppp - -

Les pharmaciens vont battre le pavé jeudi 26 janvier ! L'Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine, l'USPO, appelle ses adhérents à fermer boutique une matinée pour protester contre les projets du ministère de la santé concernant les pharmacies.

Pharmacien, cela devient un métier difficile, moins rentable ,plus soumis à la concurrence notamment avec les achats sur internet. Et les pharmaciens le diront demain jeudi en fermant une matinée une partie de leurs officines mais uniquement dans les centres villes pour ne pas empêcher la clientèle de se fournir en médicaments. La cible de cette fronde : le ministère des affaires sociales et de la santé qui veut restructurer le secteur.

Des négociations vont s'ouvrir ce printemps sur la prochaine convention qui organise les relations entre les pharmaciens d'officine et l'assurance maladie. Le ministère entend modifier les conditions de rémunération des pharmaciens, diversifier les missions de conseil des pharmaciens et revoir la couverture du territoire par les pharmacies. Mais la profession a aussi des critiques à faire valoir : trop de tracasseries administratives, un prix des médicaments en baisse et une crainte de désertification des zones rurales.

Écouter l'interview de Daniel Rigaud, pharmacien à Yenne, membre de l'USPO en intégralité (durée 5'33)

INVITÉ - Daniel Rigaud, pharmacien à Yenne, membre de l'USPO

  - Visactu
© Visactu -