Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Isère : la déconstruction du site de Socara à Saint-Quentin-Fallavier, un chantier exemplaire pour le gouvernement

-
Par , France Bleu Isère

L'ancienne base logistique des magasins Leclerc de la région Rhône-Alpes est en cours de déconstruction depuis deux mois à Saint-Quentin-Fallavier, au parc de Chesnes. On parle bien de déconstruction, 96% des matériaux étant revalorisés. Un exemple à suivre selon le gouvernement.

Le site est en cours de déconstruction ; les matériaux sont triés sur place, et 96% sont revalorisés.
Le site est en cours de déconstruction ; les matériaux sont triés sur place, et 96% sont revalorisés. © Radio France - Damien Triomphe

Saint-Quentin-Fallavier, France

L'ensemble des 56 000 m² occupé par la Socara, la centrale d'achat du groupe Leclerc au parc de Chesnes à Saint-Quentin-Fallavier, est entrain d'être rasé et laissera la place à de nouveaux bâtiments, conformes aux normes environnementales, qui seront loués à d'autres entreprises de logistique. Et sur ce chantier, on ne parle pas de démolition, mais bien de déconstruction

Les matériaux qui peuvent être revalorisés sont triés directement sur place. "A savoir l'acier, qui part dans des aciéries pour être fondu et réutiliser, et tout ce qui est béton et surface de voirie est concassée sur site et sera réutilisée, ce qui évite de faire venir de l'extérieur en fait" explique Julien Meynadier, le responsable développement de Segro France, la société qui a racheté le site. Seuls 4% des matériaux de l'ensemble ne sont pas réutilisables. Un chantier à environ 1 million 300 mille euros, selon Julien Meynadier, qui devrait s'achever fin août.

Oui, c'est possible de déconstruire

C'est dans le cadre de la préparation de son projet de loi anti-gaspillage que la secrétaire d'Etat à la Transition écologique Brune Poirson s'est rendue à Saint-Quentin-Fallavier ce vendredi. Pour elle, il faut pousser les entreprises à adopter ces pratiques. "On est à peine à 50% de valorisation des déchets dans le monde des BTP. Alors que l'objectif est d'atteindre 70% en 2020 ! " explique Brune Poirson. "C'est pour ça que je suis venue ici : pour voir à quel point ce chantier est exemplaire. Il montre que c'est possible de déconstruire en prenant _le paramètre environnemental à la base de l'organisation du travail._"

La secrétaire d'Etat à la Transition écologique Brune Poirson, accompagné du sous-préfet Thomas Michaud, vendredi sur l'ancien site de Socara à Saint-Quentin-Fallavier - Radio France
La secrétaire d'Etat à la Transition écologique Brune Poirson, accompagné du sous-préfet Thomas Michaud, vendredi sur l'ancien site de Socara à Saint-Quentin-Fallavier © Radio France - Damien Triomphe
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu