Économie – Social

Isère : l'ouverture du village de marques de Villefontaine est annoncée pour le 4 avril 2018

Par Céline Loizeau, France Bleu Isère jeudi 15 septembre 2016 à 17:10

C'est l'architecte italien Gianni Ranaulo qui a travaillé sur The Village. "Un concept qui allie mémoire et modernité" selon lui.
C'est l'architecte italien Gianni Ranaulo qui a travaillé sur The Village. "Un concept qui allie mémoire et modernité" selon lui. - Compagnie de Phalsbourg

Jour important pour les supporteurs du projet village de marques implanté sur un terrain à cheval sur les communes de Villefontaine et la Verpillière. C'est ce 15 septembre qu'a eu lieu la pose de la première pierre. On en parle depuis 12 ans mais il y a eu de nombreux recours en justice.

Beaucoup d'élus locaux, de nombreux acteurs économiques et aussi certains joueurs du CSBJ Rugby, dont The Village est un important sponsor, étaient présents ce jeudi 16 septembre 2016, en fin de matinée, pour la pose de la première pierre du village de marques de Villefontaine/La Verpillière. L'occasion de revenir sur ce projet en quelques chiffres et avec quelques réactions.

A quoi ressemblera The Village ?

C'est en quittant la sortie N°6 de l'A43 sur un terrain de 15 hectares que l'on trouvera The Village. La Compagnie de Phalsbourg et Freeport, les deux promoteurs, injectent 115 millions d'euros, sans parler d'autres investissements privés. Environ 90 boutiques, de petites maisons en verre, entourés de verdure vont sortir de terre. Un lac verra également le jour. Les porteurs de projets promettent un projet architectural HQE, haute qualité environnementale. Ils ont confié ce chantier à l'architecte italien Gianni Ranaulo, réputé pour des projets de centres commerciaux innovants en France et en Espagne.

Quelles marques et quelle clientèle ?

Les promoteurs ont déjà signé avec quelques marques comme The Kooples, Maje, Zadig et Voltaire ou bien encore les Galeries Lafayette. Philippe Journo, patron de la Compagnie de Phaslbourg, promet à l'avenir de grandes enseignes internationales. "On ouvrira le 4 avril 2018 avec seulement 70% de boutiques. Certaines enseignes attendent de voir comment ça marche avant de s'implanter, mais ce territoire entre Lyon et Grenoble, près des stations de ski et le long de l'autoroute suscite beaucoup d'intérêt", selon lui. Il s'agit d'enseignes dite de luxe mais, selon Philippe Journo, ça reste accessible à beaucoup car il s'agit de produits issus de la collection précédente, donc moins chers et avec 30% de ristourne. C'est le concept des Villages de marques. La clientèle étrangère , de passage pour du tourisme ou des affaires, est également visée. 3 millions de visiteurs sont attendus chaque année.

Combien d'emplois à la clé ?

Au démarrage, il y aura 500 emplois; puis 600 au bout de 3 ans. Certains élus locaux évoquent même à terme le chiffre de 790 postes. Du personnel dans les magasins, mais aussi dans les restaurants, pour la sécurité, etc. Pour le recrutement de 300 personnes dans le secteur de la vente, tout passera par le guichet unique que gère le Pôle emploi de Villefontaine. C'est cette structure qui va sélectionner les personnes. Il faut notamment maîtriser les codes de la vente dite haut-de-gamme. Il faut absolument parler anglais.  "Une fois que l'on aura sélectionné les profils, nous proposerons des formations", explique Marie-Agnès Colomb, directrice de ce Pôle emploi. Ainsi, si vous ne parlez pas anglais aujourd'hui, votre candidature ne sera pas forcément écartée. Une convention sera prochainement signée avec différentes collectivités pour financer ces formations, cibler les publics. La semaine prochaine, le Conseil régional doit voter une enveloppe de 100.000 euros pour accompagner environ 200 personnes sur de la formation.

Il y a aussi les emplois liés aux travaux. Avec 250 ouvriers en permanence et jusqu'à 1.000 à la fin du chantier. Les investisseurs assurent avoir travaillé avec des entreprises régionales. Et dans le "deal" passé avec les élus locaux, il est prévu des clauses d'insertion avec obligation pour les entreprises choisies d'embaucher pour ce projet un certain nombre de personnes éloignées de l'emploi. "Plusieurs dizaines" selon la directrice du Pôle emploi de Villefontaine.

Chantier sur place, mais aussi aux alentours

En prévision de l'ouverture de ce grand pôle commercial, il faut bien évidemment adapter les accès. Ainsi dès ce lundi 19 septembre, des travaux de voirie à proximité du site  vont démarrer sur l'A43. La société d'autoroutes Aréa va refaire des chaussées entre la barrière de péage de Saint-Quentin-Fallavier et le diffuseur de Villefontaine. Sur cette portion, l'A43 sera coupée 4 nuits par semaine de 21h à 6h : du 19 septembre au 14 octobre, dans le sens Lyon-Chambéry; puis du 17 octobre au 9 novembre dans le sens Chambéry-Lyon.

Autre chantier important, l'élargissement de la RD 1006 sur 3 km entre le diffuseur A43 Villefontaine et le giratoire de Belmont, vers l'Isle d'Abeau. Ca doit démarrer ces jour-ci et ça se fera en 3 étapes. la 1ere est annonce de fin octobre à septembre 2017 du giratoire du diffuseur A43 Villefontaine jusqu'à celui des Guiguettes. Les travaux seront réalisés par demi-chaussées. La fermeture de cette RD 1006 est prévue seulement sur quelques nuits; les dates ne sont pas encore connues.

Raymond Feyssaguet, ex-maire de Villefontaine et ardent défenseur de ce projet, a posé la première pierre. "Un grand jour" selon ses mots. - Radio France
Raymond Feyssaguet, ex-maire de Villefontaine et ardent défenseur de ce projet, a posé la première pierre. "Un grand jour" selon ses mots. © Radio France - Céline Loizeau

Partager sur :