Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Isigny Sainte-Mère recrute 150 personnes pour sa nouvelle unité de production

Isigny Sainte-Mère recrute ! 150 postes sont à pourvoir d'ici fin 2020. La coopérative lance une troisième unité de production de poudre de lait infantile, qui devrait être opérationnelle au début de l'année 2021.

La troisième unité de production de poudre de lait infantile est en construction depuis le mois de mars. Elle devrait être terminée fin 2020.
La troisième unité de production de poudre de lait infantile est en construction depuis le mois de mars. Elle devrait être terminée fin 2020. © Radio France - Léa Dubost

Isigny-sur-Mer, France

La coopérative Isigny Sainte Mère souhaite répondre à la demande de ses clients et a décidé de créer une troisième unité de production de poudre de lait infantile, à Isigny-sur-Mer. Cinq ans après la création de leur deuxième unité, les travaux de l'unité 3 (U3) ont commencé en mars 2019 et devraient se terminer en décembre 2020. L'usine devrait alors être opérationnelle au début de l'année 2021. 

"Ce nouvel atelier va nous permettre de faire, à nouveau, un volume important de lait infantile. Entre 25 000 et 28 000 tonnes de lait infantile par an", explique Daniel Delahaye, directeur de la coopérative. Isigny Sainte Mère nourrit actuellement 1 500 000 bébés par jour, dans le monde. Mais la demande ne cesse d'augmenter. La nouvelle usine va donc permettre de produire jusqu'à 70 000 tonnes de lait infantile par an, ce qui représentera 3% du marché mondial. "Nous sommes déjà présents dans une cinquantaine de pays, avec cette nouvelle unité nous pensons renforcer notre présence en Afrique ou au Moyen-Orient", poursuit le directeur de la coopérative.

Le chantier est actuellement en phase de fondation, de terrassement et de génie civil. - Radio France
Le chantier est actuellement en phase de fondation, de terrassement et de génie civil. © Radio France - Léa Dubost

"Aujourd'hui 70 personnes travaillent sur le chantier tous les jours. En mars 2020, elles seront 250. L'usine s'étalera sur 26 000 m² avec 12 niveaux. Elle sera totalement indépendante des deux autres usines", indique Gérald Andriot, directeur des opérations. Pour l'instant, le chantier est en phase de terrassement, de fondation et génie civil.

150 postes à pourvoir

"Pour faire tourner cette nouvelle usine, il faut recruter ! Et on s'y prend dès maintenant", lance Daniel Delahaye. La coopérative Isigny Sainte-Mère emploie 1 100 personnes actuellement. Environ 150 postes sont à pourvoir d'ici fin 2020. "Nous avons du mal à recruter, insiste le directeur. Le frein principal à notre développement est de trouver des personnes qualifiées." C'est pourquoi, la coopérative s'est associée à des acteurs locaux, régionaux et des experts de l'emploi en signant plusieurs conventions ce lundi.

Parmi les profils recherchés : conducteur transformation, contrôleur qualité conditionnement, conducteur de ligne de conditionnement ou encore chargé de secteur maintenance. Tous les niveaux de qualification sont concernés, du Bac Pro au diplôme d'ingénieur en passant par le BTS. Pour postuler, les candidats peuvent envoyer leur CV et lettre de motivation sur le site d'Isigny Sainte-Mère

Choix de la station

France Bleu