Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Issoire : la chaleur de Constellium va chauffer une partie de la ville

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le conseil municipal d'Issoire doit adopter ce mardi le projet de création d'une chaufferie qui va utiliser la chaleur des fours de l'usine Constellium. A partir de 2022, la plupart des bâtiments publics ainsi que des bâtiments privés seront chauffés grâce à ce système.

L'entrée du site Constellium d'Issoire
L'entrée du site Constellium d'Issoire © Radio France - Emmanuel Moreau

Issoire, France

Ce n'est pas une première, le même système fonctionne par exemple déjà à Dunkerque avec l'usine ArcelorMittal. Il s'agit tout simplement de faire de la récupération, utiliser ce qui s'appelle la chaleur fatale, une chaleur le plus souvent perdue. C'était le cas jusqu'à présent dans les fours de l'usine Constellium d'Issoire, qui fonctionnent à 500 degrés pour faire fondre l'aluminium.

La ville d'Issoire va donc racheter un terrain à Constellium pour installer cette chaufferie. Un échangeur doit permettre de récupérer la chaleur pour faire chauffer de l'eau, transportée ensuite en ville dans un réseau jusqu'aux clients. Pas besoin de changer de chaudière, il suffit juste d'installer une petite dérivation pour faire le lien avec le système de chauffage central.  

Mise en service en 2022

La municipalité n'ayant pas les moyens de financer les presque 12 millions d'€uros nécessaires pour cette chaufferie, c'est une entreprise privée qui doit la construire, sous la forme d'une délégation de service public de 20 ans. Le délégataire n'est pas encore choisi, cela devrait se faire rapidement maintenant que le projet est bien lancé. Cela ne coûtera donc rien à la ville et cela permettra à Constellium de trouver une solution pour cette énergie non utilisée. 

Tout devrait fonctionner en 2022. A l'arrivée, une économie de chauffage d'environ 20% du montant total. Le délégataire devra trouver des clients ; à priori, la plupart des bâtiments municipaux devraient être raccordés à ce système, pourquoi pas le 28eme RT ou encore des bâtiments privés? Seule restriction, la production de chaleur risque d'être insuffisante en hiver (61% des besoins estimés). La chaufferie pourra donc fonctionner au bois (pour 26%) ou au gaz (13%) afin de faire face à la demande. 

Constellium est la principale usine d'Issoire, avec 1.600 salariés. L'entreprise vient tout juste de trouver (la semaine dernière) un nouveau client pour son alliage ultra léger Airware®, fabriqué depuis 2013 à Issoire. Après Airbus, Boeing ou Space X (entre autres) le nouveau client d'appelle Blue Origin, l'entreprise fondée par le patron d'Amazon, Jeff Bezos, pour envoyer des fusées dans l'espace. 

Choix de la station

France Bleu