Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Issoudun : Safran conçoit des sièges post-Covid 19

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Les ingénieurs de Safran Seats imaginent des solutions pour rendre les voyages en avion plus sécurisants dans un contexte de pandémie. Certains des accessoires conçus Covid compatibles sont fabriqués à Issoudun.

Safran imagine des accessoires pour adapter les sièges d'avion aux normes de distanciation sociale
Safran imagine des accessoires pour adapter les sièges d'avion aux normes de distanciation sociale - Safran Seats

A quoi ressembleront les voyages en avion dans un contexte post-pandémique ? C'est le défi qu'a voulu relever Safran Seats. Le groupe a lancé un défi "Travel Safe" (traduisez Voyagez en sécurité) : pendant deux semaines, toutes les équipes ont été invitées à concevoir des équipements pour l'aéronautique compatibles avec la distanciation sociale et les normes d'hygiène. 

"Nous avons par exemple imaginé des surfaces soit autonettoyantes soit que l'on peut désinfecter facilement, des équipements sans contact ou encore des accessoires facilement installables pour assurer la distanciation entre deux sièges" explique Quentin Munier, responsable stratégie et innovation chez Safran Seat à Issoudun. C'est ainsi que sont nés des systèmes de pédales pour incliner les sièges sans avoir à toucher les poignées ou des séparateurs amovibles de sièges : "Certains systèmes sont déjà installés, d'autres sont en cours de certification et seront disponibles à l'automne" précise Quentin Munier. 

Concevoir éco-responsable, le défi de l'industrie

Alors que beaucoup en appellent à un monde plus respectueux dans l'environnement, Safran suit l'air du temps et réfléchit à proposer des solutions plus écologiques : "Le principal facteur d'émission de CO2, c'est la masse. On a une exigence de gain de masse quasi sans équivalent. Et on a des matériaux qui sont recyclables. Nos sièges sont recyclables à 85%". 

Ces commandes permettent de limiter le chômage partiel : plus de 700 salariés sur les 1.380 du site d'Issoudun ont repris le travail contre 500 en juin selon la direction.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess