Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Issoudun : une partie du site logistique de La Halle fermée par précaution en raison de la présence d'amiante

-
Par , France Bleu Berry

Au cours de l'été, une quarantaine de salariés du dépôt logistique de La Halle à Issoudun ont été évacués. La direction a décidé de fermer une partie du site après des analyses présentant des risques liés à l'amiante.

-
- © Maxppp - Sebastien JARRY

Issoudun, France

Pas question de tomber dans la psychose, mais pas question non plus de faire courir le moindre risque aux salariés. Voilà la position de la direction du dépôt logistique de La Halle à Issoudun, après de nouvelles analyses pour mesurer la présence d'amiante. Une quarantaine de salariés ont été évacués après la fermeture du site de Bonnefond en juillet 2019. "C'est un site assez ancien donc il y a de l'amiante sous les dalles", explique Jean-Michel Fabre, directeur du site d'Issoudun.

"Depuis deux ou trois ans, le site était sous surveillance. J'ai demandé des analyses plus approfondies en juillet. On a fait un grand balayage à côté de capteurs et on a vu qu'il y avait un risque", ajoute-t-il. Mais la direction du site le certifie : les salariés n'ont pas été exposés à de l'amiante. C'est avant tout une mesure de précaution, prise en concertation avec la médecine du travail et l'inspection du travail.

Les salariés et syndicats se posent des questions

Du côté des syndicats, on se pose beaucoup de questions. Pourquoi la fermeture du site n'a pas été ordonnée plus tôt ? "Nous avons des preuves qui montrent que la direction est au courant depuis dix ans. Et la seule consigne donnée aux salariés, c'était de ne pas balayer trop fort. C'est hallucinant", dénonce Jean-Louis Alfred, délégué CFDT. Certains salariés travaillent dans ce dépôt depuis plus de 20 ans et forcément ont des craintes quant à des conséquences sur leur santé.

Un suivi des salariés sera assuré par la médecine du travail, avec des radios des poumons. Un protocole très strict sera garanti.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu