Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Ixxi, marque de cosmétiques landaise, cesse ses activités à Castets

lundi 30 octobre 2017 à 18:36 Par Romain Dézèque, France Bleu Gascogne

La filiale d'Action Pin, créée en 2012 et spécialisée dans les produits anti-âge, n'a pas résisté à la forte concurrence de ce secteur. Une trentaine d'emplois disparaissent, dont huit à Castets. La direction propose aux salariés un reclassement dans les Landes.

(photo d'illustration)
(photo d'illustration) © Maxppp -

Castets, France

L'aventure d'Ixxi s'arrête après cinq ans d'existence. Créée en 2012, cette filiale d'Action Pin, elle-même filiale du groupe dacquois DRT, s'était lancée dans la fabrication de cosmétiques anti-âge à base d'écorce de pin des Landes (en valorisant les principes actifs des OPC, oligo-proanthocyanidines). Mais face à un marché ultra-concurrentiel, l'entreprise et ses 27 salariés doit mettre la clé sous la porte.

"Ce marché est dominé par des entreprises internationales qui ont des moyens bien supérieurs aux nôtres comme Caudalie, Nuxe, Lierac... des sociétés de taille beaucoup plus importante avec des groupes internationaux comme Pierre Fabre ou L'Oréal" explique le directeur général d'Action Pin, Laurent Pelletier. "Donc pour une jeune société, même si elle a l'aide d'un groupe (DRT en l'occurrence, ndlr), c'est compliqué. Pour qu'une marque se pérennise dans le monde de la pharmacie et de la cosmétique en général, il faut arriver à fidéliser les clientes. C'est extrêmement difficile parce qu'il y a une véritable volatilité des consommatrices. Et donc il faut une répétition dans la communication et dans les moyens marketing. Et nous, on avait pas les capacités financières de le faire"

L'annonce a été faite aux 27 salariés il y a trois semaines. Huit sont basés à Castets et dix-neuf répartis sur l'ensemble du pays (des commerciaux, principalement). La direction leur a proposé un reclassement, notamment dans les autres sites de la maison-mère DRT (Dax, St-Girons) pour les employés landais.