Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Aubervilliers : le chantier de la piscine olympique suspendu pour cause d'amiante

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le chantier de la future piscine d'entraînement olympique, prévue sur une partie des jardins ouvriers d'Aubervilliers, est suspendu depuis le lundi 19 avril, après la découverte de matériaux pouvant potentiellement contenir de l'amiante.

À Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, une piscine d'entraînement sera construite pour accueillir les Jeux Olympiques en 2024. Les parcelles d'un jardin ouvrier de la ville seront grignotées.
À Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, une piscine d'entraînement sera construite pour accueillir les Jeux Olympiques en 2024. Les parcelles d'un jardin ouvrier de la ville seront grignotées. © Radio France - Basile Bertrand

Le chantier de la future piscine d'entraînement olympique qui doit être construite sur une partie des jardins ouvriers d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) est suspendu depuis le lundi 19 avril 2021.

C'est le collectif Sauvons les jardins ouvriers d'Aubervilliers qui l'a annoncé mardi dans une publication publiée sur Facebook. "La semaine passée, des jardinier.e.s ont constaté que les ouvriers mandatés par GPA pour déménager les cabanes manipulaient des plaques d'amiante sans protection, et les jetaient avec le tout-venant, sans aucune mesure de tri. Tout cela est grave et très dangereux. Nous avons donc alerté l'inspection du travail qui a fait une visite ce matin sur le chantier. D'après ce que nous avons compris, GPA, Urban eco et la société Pian vont devoir arrêter leurs travaux et se mettre en conformité. Cet arrêt pourrait être de plus d'un mois", écrit le groupe.

Contacté par France Bleu Paris, l'établissement public du  Grand Paris Aménagement (GPA), maître d'ouvrage, reconnaît que "des plaques de fibrociment" ont été découvertes dans les cabanes. Toutes les pièces en questions sont "stockées" et "isolées en toute sécurité" sur le parking du Fort d'Aubervilliers. Elles doivent être expertisées d'ici la fin de semaine pour déterminer s'il s'agit bien d'amiante ou non. Grand Paris Aménagement affirme que l'entreprise qui mène les travaux lui a assuré que les ouvriers portaient des gants et des masques lors de la manipulation de ces plaques.

La construction de cette piscine et surtout d'un solarium sur une partie des parcelles cultivées provoque la colère des jardiniers qui demandent l'arrêt du chantier. Samedi dernier, une manifestation à Aubervilliers a réunit plusieurs centaines de personnes venues dénoncer ces travaux. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess