Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Jarnages aura bientôt son marché couvert

dimanche 26 mars 2017 à 12:42 Par Maxime Tellier, France Bleu Creuse

Le barnum blanc en toile qui sert de marché couvert devrait bientôt laisser la place à une halle flambant neuve à Jarnages. La mairie annonce avoir réuni l'essentiel des financements : les travaux pourraient s'achever avant la fin de l'année.

La future halle de Jarnages sera construite en bois
La future halle de Jarnages sera construite en bois - Mairie de Jarnages

Jarnages, France

C'était un projet porté par l'association "Vivre à Jarnages" depuis 2009 : reconstruire une halle en dur pour accueillir le marché de la commune tous les dimanches matins. D'ici à la fin de l'année 2017, ce devrait être chose faite : "le projet a mis du temps car il fallait réunir les financements", explique le maire Vincent Turpinat, "la halle coutera 250.000 euros et le financement est quasi bouclé".

La future halle sera construite en bois, du pin pour la structure et du mélèze pour la toiture, qui sera constituée de bardeaux, comme le toit de l'église juste à côté. "Du bois limousin !", insiste Vincent Turpinat. Utiliser du bois local était l'une des conditions pour toucher les subventions du Ministère de l'Ecologie, des financements européens TEPCV (territoire à énergie positive pour une croissance verte). Pour le reste, la mairie compte aussi sur le mécénat d'entreprises locales dont on ne connait pas encore l'identité.

L'actuel barnum en toile montre quelques signes de fatigue à Jarnages - Radio France
L'actuel barnum en toile montre quelques signes de fatigue à Jarnages © Radio France - Maxime Tellier

Les habitants et les particuliers peuvent aussi contribuer en versant des dons (une urne est présente sur le marché le dimanche matin) mais ce mode de financement devrait rester confidentiel. "A l'origine, nous pensions que les donateurs pourraient bénéficier d'une déduction fiscale de 66% sur les dons qu'ils auraient fait mais notre projet n'est finalement pas éligible", regrette Roger Gallant, président de Vivre à Jarnages et maire adjoint, "cet abattement fiscal n'est possible que pour la rénovation ou la réhabilitation de bâtiments, pas pour la construction d'une structure neuve".

Autour de la place, les commerçants sont unanimes, ils voient d'un très bon oeil l'installation de la future halle : "le marché crée du passage et tout ce qui permet de le renforcer est une bonne chose pour nous", explique Karine, la coiffeuse, qui propose des coupes en plein air quand la belle saison est de retour. "C'est un écosystème", ajoute Sébastien, qui travaille à l'Alzire, l'auberge culturelle installée sur la place depuis un an, "les gens qui font le marché font aussi leurs courses au Casino, chez le boucher, chez le boulanger et ils passent boire un café ou déjeuner à l'auberge".

La future halle s'étendra sur 275 m² (contre 180 m² pour le barnum actuel) et devrait abriter une trentaine de commerçants. Un lieu qui servira aussi à accueillir des concerts et les marchés à thème, à partir d'avril et jusqu'au mois de décembre. Le prochain aura lieu le dimanche 2 avril, ce sera la Saint Cochon.

Une photo de l'ancienne halle de Jarnages, détruite dans les années 60 - Radio France
Une photo de l'ancienne halle de Jarnages, détruite dans les années 60 © Radio France - Maxime Tellier