Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Je décrocherai une étoile au Michelin", l'Afpa de Chevigny-Saint-Sauveur forme les restaurateurs de demain !

-
Par , France Bleu Bourgogne

Un restaurant pédagogique, des cuisines professionnelles... L'Afpa de Chevigny-Saint-Sauveur a fait visiter ses installations ce jeudi à une dizaine de personnes en quête de reconversion professionnelle. Nous avons suivi l'une des formations proposées et rencontré Régis-Didier, un élève ambitieux !

Frédéric Mornac, Régis-Didier et un autre élève ce jeudi 6 février 2020 dans la cuisine pédagogique de l'AFPA de Chevigny-Saint-Sauveur en Côte-d'Or
Frédéric Mornac, Régis-Didier et un autre élève ce jeudi 6 février 2020 dans la cuisine pédagogique de l'AFPA de Chevigny-Saint-Sauveur en Côte-d'Or © Radio France - Thomas Nougaillon

Le centre AFPA de Chevigny-Saint-Sauveur organisait ce jeudi sa "matinale de la restauration". Une dizaine de chômeurs ou de personnes en quête de reconversion professionnelle y ont participé. Ils ont pu découvrir le restaurant pédagogique, les cuisines et le self. Les formateurs de l'AFPA en ont profité pour faire la promotion des métiers de serveur, commis de cuisine et de cuisinier... 

Des formations très concrètes 

Des métiers très recherchés et pour lesquels l'AFPA dispense justement des formations très concrètes. Nous avons suivi celle des commis de cuisine. Sous les ordres du formateur, Frédéric Mornac, que tout le monde appelle "chef", une dizaine d'élèves de tous âges, s'activent derrière des fourneaux et des tables en inox. 

Des odeurs de poissons et de tarte aux pommes... un peu trop cuites ! 

Dans l'air flottent des odeurs de poissons et de tarte aux pommes. L'exigence est la même que dans un vrai restaurant. Tous les plats sont goûtés, évalués, sans concession ! Assis à une table, petite cuillère à la main et air dubitatif : "On est d'accord ? Trop cuit !" L'élève essaie de se justifier. "Un collègue m'a dit qu'il allait sortir ma tarte du four en même temps que la sienne chef..." 

Frédéric Mornac ne laisse rien passer ! - Radio France
Frédéric Mornac ne laisse rien passer ! © Radio France - Thomas Nougaillon

"C'est votre tarte, pas celle du voisin !"

Du tac au tac, Frédéric répond : "Oui mais c'est votre tarte à vous ! C'est pas la sienne." La jeune femme, à deux semaines de l'examen, apprend les ficelles du métier : "Bon en dessous elle n'est pas brûlée, au dessus elle est un peu colorée, vous mettez du sucre glace et ça passe !"

Régis-Didier veut une étoile au Michelin !

Ces futurs commis de cuisine trouveront du boulot facilement. S'ils se débrouillent bien certains évolueront rapidement vers des postes à responsabilité. C'est l'ambition de Régis-Didier, l'un de ces futurs commis de cuisine. Le jeune garçon entend, d'ici quelques années, monter son restaurant et il vise carrément une étoile au Michelin ! 

Lucas Quesada, a suivi une formation de serveur à l'AFPA il y a quelques années, il y a deux ans ce jeune Dijonnais de 24 ans, a monté son auto-entreprise - Radio France
Lucas Quesada, a suivi une formation de serveur à l'AFPA il y a quelques années, il y a deux ans ce jeune Dijonnais de 24 ans, a monté son auto-entreprise © Radio France - Thomas Nougaillon

Lucas Quesada a monté son auto-entreprise il y a deux ans. Serveur de formation, il prouve que le métier ne se résume pas à porter des plateaux dans les restaurants !

Après les galères, le chômage, pas question de lâcher l'affaire 

Avant d'arrivée à l'Afpa Régis-Didier a connu les galères, le chômage. Il veut décrocher ce diplôme qui ne ne sera qu'une première étape ! "Désolé de vous dire ça -rigole-t-il- mais vous êtes en face du futur chef de cuisine Régis-Didier ! Je ne vais pas lâcher maintenant, je vais persévérer !"

Pascal Dabernat, forme les serveur à l'Afap depuis 14 ans, il a lui-même plus de 20 ans d'expérience dans le métier. Pour lui le métier recéle de jolies perspectives d'avenir !

Des réunions d'information chaque jeudi, gratuites et sans réservations 

L'Afpa a formé 57 personnes aux métiers de l'hôtellerie-restauration en 2019 avec un taux de plus de 82% au titre professionnel : CAP et BEP ou équivalent. Des formations qualifiantes -avec des aides financières de la Région- démarrent dès le mois prochain à Chevigny. Si vous êtes intéressés vous pouvez vous rendre tous les jeudis à 9 heures à Chevigny-Saint-Sauveur. L'Afpa propose des réunions d'information intitulées "Déclic Formation" sans inscriptions préalables. 

Pascal Dabernat, forme les serveur à l'Afap depuis 14 ans - Radio France
Pascal Dabernat, forme les serveur à l'Afap depuis 14 ans © Radio France - Thomas Nougaillon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu