Économie – Social

"Je n'ai jamais eu aussi peur pour la logistique dans l'Indre qu'aujourd'hui" Jean-Louis Alfred, CFDT Vivarte

Par Marie-Audrey Lavaud, France Bleu Berry lundi 7 novembre 2016 à 8:00

Magasins du groupe Vivarte
Magasins du groupe Vivarte © Maxppp - Joel Le Gall

Jean-Louis Alfred délégué CFDT chez Vivarte se dit extrêmement inquiet. Il était l'invité de France Bleu Berry ce lundi à 7 h 45.

Un nouveau PDG vient d'être nommé à la tête de Vivarte, le groupe d'habillement et de chaussures La Halle, André, San Marina ou encore Pataugas ou Kookai. Les syndicats se disent très inquiets.

"Je crains un démantèlement et je n'ai jamais eu aussi peur qu'aujourd'hui"

Jean-Louis Alfred de la CFDT confie ce lundi sur France Bleu Berry " qu'il n'a jamais eu aussi peur pour les salariés et pour la logistique dans l'Indre qu'aujourd'hui", il craint un démantèlement du groupe" qui compte 17 000 salariés dont près de 900 dans l'Indre sur les dépôts logistiques de la Halle aux Chaussures à Issoudun et de la Halle aux Vêtements à Montierchaume près de Châteauroux. Le nouveau PDG Patrick Puy serait un spécialiste des redressements d'entreprise et n'aurait qu'une mission d'un an au sein de Vivarte. Ce qui fait dire à la CFDT qu'il été nommé par les fonds actionnaires pour faire le ménage. Il est le quatrième PDG de Vivarte en deux ans. Le dernier en date Stéphane Maquaire, était l'ancien PDG de Monoprix. Il avait réussi à rassurer les syndicats, mais a été débarqué il y a quelques jours, six mois seulement après son arrivée.

"Aucun homme politique n'a encore bougé pour nous alors qu'on représente 17 000 emplois"

Jean-Louis Alfred en appelle ce lundi aux élus et candidats aux élections. Pour l'instant le délégué berrichon de la CFDT dénonce un silence de la part de la classe politique "aucun homme politique n'a bougé pour nous alors qu'on représente encore 17 000 emplois et près d'un millier dans l'Indre". En avril 2015, le distributeur avait annoncé un plan social portant sur 1.600 postes. L'enseigne la plus touchée était La Halle, avec 1.344 postes supprimés et la fermeture de 174 des 620 magasins de l'enseigne.