Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : les stations de ski ouvertes à Noël sans remontées ni équipements collectifs et restaurants

Lors de son point presse de ce jeudi, le Premier ministre a indiqué que les stations pourront ouvrir aux vacances de Noël, mais sans remontées, ni équipements collectifs, ni cafés-restaurants.

Jean Castex, Premier ministre, le 22 octobre 2020
Jean Castex, Premier ministre, le 22 octobre 2020 © Radio France - Capture d'écran France Info

Mardi, le Président de la République avait jugé "impossible" l'ouverture des stations pour les congés de fin d'année, provoquant le désarroi des acteurs du tourisme d'altitude. Et ce jeudi, son Premier ministre Jean Castex est revenu sur le sujet. Oui les stations de ski pourront ouvrir pour les fêtes, ...mais sans remontées mécaniques ni équipements collectifs. De quoi doucher les maigres espoirs des professionnels qui espéraient encore que les discussions en cours permettraient d'infléchir la position de l'exécutif. Des espoirs qui semblent bien loins... 

Tribune

"Bien entendu, il sera loisible à chacun (...) de se rendre dans ces stations pour profiter de l'air pur de nos belles montagnes, des commerces - hors bars et restaurants - qui seront ouverts" a précisé Jean Castex. Pas de quoi sans doute calmer la colère d'un secteur qui emploie 120.000 personnes chaque hiver. Un secteurs dont les principaux acteurs, soutenus par des élus, avaient publié une tribune quelques heures plus tôt pour plaider leur cause. 

"Des flux très importants de population"

"Quelle que soit l'importance des efforts que sont prêts à consentir les gestionnaires et les responsables de stations, il ne serait en effet pas prudent de laisser se rassembler des flux très importants de population avec des activités susceptibles de solliciter par ailleurs les services hospitaliers", a justifié le Premier Ministre. Une ouverture pourrait être décidée en janvier. Jean Castex a par ailleurs évoqué des discussions au sujet des indemnisations et assuré vouloir aussi travailler sur le dossier des saisonniers. 

Enfin le Premier ministre a confirmé que la France travaillait à une position commune de l'Union européenne sur ce sujet. L'Allemagne est favorable à une interdiction européenne des séjours de ski jusqu'au 10 janvier, malgré l'opposition de l'Autriche. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess