Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Airbus : Jean-Luc Mélenchon à Toulouse pour soutenir la filière aéronautique ce jeudi

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Au lendemain de la démonstration de force des salariés d’Airbus, la CGT organisait à son tour un rassemblement pour soutenir le secteur ce jeudi midi. Le député de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon était présent.

Ce jeudi, le leader de la France Insoumise Jean-Luc Mélenchon a rejoint le cortège toulousain
Ce jeudi, le leader de la France Insoumise Jean-Luc Mélenchon a rejoint le cortège toulousain © Radio France - Flora Midy

Entre 4.000 et 8.000 salariés d’Airbus étaient présents à la manifestation organisée ce mercredi dans l’enceinte de l’usine Airbus et ils étaient 300 personnes mobilisée ce jeudi midi selon la préfecture, 1000 selon le syndicat organisateur la CGT. Le rassemblement était prévu à Blagnac au rond-point Dewoitine. Le cortège s'est prolongé jusqu'à l'aéroport. Pour cette nouvelle mobilisation, le leader de la France Insoumise Jean-Luc Mélenchon a rejoint le cortège toulousain. 

Pour Jean-Luc Mélenchon, "l’industrie aéronautique, c'est la fin pointe technologique de notre époque et donc pour la France il y a un enjeu à maintenir cette capacité et ces savoir-faire. Mais il est absolument certain qu'on ne retrouvera pas le niveau de la production qui était celui de la période avant le COVID. Peut-être que c'est pas si mal que ça qu'on soit obligé de revenir sur l'idée qu'on allait doubler le trafic aérien sur la planète". Il poursuit : " Il faut planifier et arrêter de croire que des garanties d'emprunt et des avances de trésorerie vont régler un problème aussi important". 

Une manifestation qui vise à dénoncer la casse de l’emploi en cette période poste confinement. La CGT explique : "L'attaque est d'envergure et globale, elle exige une riposte inter professionnelle, massive et unitaire." Mais évidemment, le choix de Toulouse où 15.000 à 40.000 emplois du secteur aéronautique sont menacés n’est pas anodin. 

Le syndicat poursuit : "L’aéronautique et l'aérien sont en première ligne médiatique, mais la construction, le BTP,  les commerces, l'agroalimentaire, la santé (… ) sont attaqués par la soif de profits du Capital. " 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess