Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Il y a un an, on avait les "gilets jaunes, cette année on a les drapeaux rouges" (Jérôme Lopez, CPME Isère)

-
Par , , France Bleu Isère

Jérôme Lopez, président de la confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) en Isère accueille plutôt positivement la réforme des retraites présentée hier par le gouvernement. Il met en avant légalité de tous devant la retraite avec la mise en place d'un régime universel.

Jérôme Lopez, président de la CPME Isère
Jérôme Lopez, président de la CPME Isère © Radio France - Nicolas Crozel

Jérôme Lopez est favorable à la réforme telle qu'elle a été annoncée hier par le premier ministre Édouard Philippe. Le président de la CPME Isère met en avant le principe d'égalité d'un système universel

Interrogé sur les différents points de crispation dénoncés par les syndicats, notamment les pertes de revenus pour les enseignants, Jérôme Lopez rappelle qu'"il reste encore des voies de négociation sur des mesures compensations". Il vaut mieux "rentrer dans la négociation" plutôt que de bloquer le système global. _"_La CPME a toujours été un syndicat de dialogue et de construction", ajoute son président départemental. "Des revendications on en a mais on ne les traite pas forcément dans la rue".

Âge pivot et pénibilité : l'impasse ?

Il y a du chômage en France, mais les PME sont à la peine pour recruter depuis dix huit mois selon le président de la CPME Isère. "Demain, il faut qu'il y ait plus de gens qui travaillent, qu'il y ait plus de gens qui cotisent pour qu'il y ait plus de retraites équitables et égales pour tous". 

Sur la question de l'âge pivot à 64 ans alors que certaines métiers des PME sont physiques et usants, Jérôme Lopez est optimiste. _"Il y a une porte ouverte pour discuter de la pénibilité des métiers"_, notamment dans l'industrie, ou encore le bâtiment qui ont leurs règles de pénibilité qui doivent être "équitables sur tous les secteurs d'activité"

"On estime à 400 millions d'euros par jour le coût de la grève à l'échelle du pays" - Jérôme Lopez

La grève dure depuis maintenant une semaine, notamment auprès de la RATP et la SNCF. Les déplacements et la circulation sont donc fortement perturbés ce qui a une incidence directe sur l'économie. "On estime à 400 millions d'euros par jour le coût de la grève à l'échelle du pays", déclare Jérôme Lopez. "Normalement, le mois de décembre est un bon mois économique avec la fin d'année et les fêtes, et tout ça ça vient bloquer.. _il y a un an on avait les "gilets jaunes", cette année on a les drapeaux rouges_" conclu-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess