Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

VIDÉO - JO 2024 : lancement des travaux du futur village olympique et paralympique en Seine-Saint-Denis

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le chantier du futur village olympique et paralympique des JO 2024 de Paris a été officiellement lancé ce lundi matin, en Seine-Saint-Denis, en présence du Premier ministre, Edouard Philippe.

Édouard Philippe et Anne Hidalgo devant la maquette du futur village olympique.
Édouard Philippe et Anne Hidalgo devant la maquette du futur village olympique. © Maxppp -

Saint-Ouen, France

C'est une étape importante pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024 : le chantier du futur village olympique et paralympique a été officiellement lancé ce lundi 4 novembre en Seine-Saint-Denis, en présidence du Premier ministre.

Le Premier ministre fait le déplacement

Edouard Philippe était d'abord attendu au collège Dora Maar de Saint-Denis dans la matinée avec plusieurs membres du gouvernement, dont la ministre des Sports et celle du Travail pour un comité interministériel. Il s'est ensuite rendu à Saint-Ouen pour lancer officiellement et symboliquement le chantier. Pour le moment, il ne s'agit que de travaux préparatoires (déconstruction, dépollution enfouissement des lignes à haute tension), les véritables travaux de construction débuteront en 2021. 

Une opportunité économique ? 

Le village s'étendra sur 51 hectares, à cheval sur trois communes (Saint-Denis, l’Île-Saint-Denis et Saint-Ouen). Le chantier doit coûter un peu plus d'un milliard d'euros. Après les Jeux, le village sera transformé en éco-quartier avec des écoles, des bureaux et 3.500 logements.

Au Boyard, un café situé à 800 mètres du village, côté Saint-Ouen, le patron Nafa, est ravi de voir les travaux démarrer. "Les ouvriers vont venir manger, boire leur café, c'est très bon pour les affaires !"

Nafa, gérant de café à Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis - Radio France
Nafa, gérant de café à Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis © Radio France - Hajera Mohammad

Des habitants encore sceptiques

Certains clients sont plus sceptiques. "Les logements construits ne seront sûrement pas des logements sociaux et les loyers seront très chers", pense Charline. Taha, lui, doute des retombées positives promises aussi pour les entreprises locales, notamment dans la construction. "Ce sont les grandes sociétés qui vont travailler sur ces chantiers", affirme-cet habitants de Saint-Denis. Alors  que Mani, elle, en a déjà marre des chantiers de la future gare Saint-Denis Pleyel du Grand Paris. "Ça va encore apporter des nuisances !"

La construction du village olympique a suscité également les inquiétudes chez certains étudiants de l'école d'ingénieurs Supméca à Saint-Ouen, dont la résidence doit être rasée. Tout comme les résidents du foyer de travailleurs Adef qui dénoncent leur départ forcé.

JO 2024 : Lancement des travaux du futur village olympique et paralympique - Reportage à Saint-Ouen

Saïd, natif de Saint-Ouen, lui, reste optimiste et voit dans ce village olympique,une belle opportunité pour le territoire. "Je n'appréhende pas. Ça va peut-être créer de l'emploi pour les jeunes". 

"C'est une bonne chose pour le département" - Saïd, habitant de Saint-Ouen

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu