Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

JO Paris 2024 : le calendrier de la livraison des ouvrages olympiques est tenu, malgré la crise du Covid

-
Par , France Bleu Paris

La Solideo, la société de livraison des ouvrages olympiques pour les JO de Paris 2024, assure que le calendrier des projets est tenu malgré la crise du Covid.

Illustration Paris 2024
Illustration Paris 2024 © Maxppp - Maxppp

Le directeur général de la Solideo, la société de livraison des ouvrages olympiques pour les JO de Paris 2024, a assuré ce 15 octobre que le calendrier des projets était tenu malgré la crise du Covid.

"On est dans les délais"

"On est exactement dans le calendrier qu'on avait annoncé en octobre 2017", affirme Nicolas Ferrand lors d'une conférence de presse. Il précise aussi que le coronavirus ne génère pas pour le moment de coût supplémentaire pour la Solideo. "Le coût du Covid dans la construction va tourner entre 1 et 4%, on n'a pas fait une provision spécifique Covid", dit-il.

Des ajustements à prévoir

La Solideo a tout de même du ajuster sa feuille de route après la nouvelle carte des sites présentée par le comité d'organisation de Paris 2024 pour réaliser des économies. Le futur village des médias en Seine-Saint-Denis sera désormais construit en deux temps. Un mur d'escalade sera créé au Bourget. Les équipements des épreuves de sports urbains (BMX, freestyle, basket 3X3, skatepark) qui se dérouleront sur la place de la Concorde à Paris, seront réinstallés dans le 93 après les Jeux.

Coût des  travaux : 3,2 milliards d'euros

Dans sa nouvelle feuille de route, la Solideo est désormais chargée de 62 "projets" qualifiés d'ouvrages olympiques, contre 58 auparavant. Le coût total de ces chantiers à livrer est de 3,2 milliards d'euros dont 1,4 milliards d'euros d'investissements publics (État, collectivités). Le budget du comité d'organisation lui s'élève à 3,8 milliards d'euros, issus de recettes privées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess