Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Jouets de Noël: la répression des fraudes effectue ses derniers contrôles avant les fêtes

mercredi 5 décembre 2018 à 4:01 Par Alice Kachaner, France Bleu et France Bleu Paris

A trois semaines de Noël, c'est la course aux cadeaux. La répression des fraudes effectue les derniers contrôles de jouets.

En 2015, 13% des jouets prélevés sont non conformes ou dangereux
En 2015, 13% des jouets prélevés sont non conformes ou dangereux © Radio France - Alice Kachaner

Val-de-Marne, France

La répression des fraudes effectue des visites de contrôles pour contrôler les jouets de Noël. Ces derniers doivent être conformes aux normes européennes et ne présenter aucun danger pour les enfants.

Dans ce magasin spécialisé dans la vente de jouets du Val-de-Marne, des inspecteurs s'assurent qu'une peluche défectueuse a bien été retirée des rayons. "Il s'agit d'un ours qui perd son nez lorsqu'on tire dessus. L'accès au rembourrage pour un enfant de trois ans peut être très dangereux. Cela peut provoquer des suffocations voire un étouffement", explique l'inspectrice. 

Déguisements, camions de pompiers, dînettes... tout passe sous le radar de la répression des fraude

"On vérifie les étiquettes, la présence du logo CE mais aussi la présence de l'adresse du fabricant. Cela permet d'assurer la traçabilité du jouet", poursuit-elle.

Les produits douteux seront ensuite analysés dans un laboratoire et potentiellement retirés de la vente.

Des contrôles qui rassurent les parents

"Depuis que j'ai eu une mauvaise expérience avec un jouet où il n'y avait pas le logo CE, je suis très prudente lors de mes achats de Noël, je regarde surtout l'origine du produit", témoigne cette cliente du magasin. 

En 2015, 13% des jouets prélevés ont été jugés non conformes ou dangereux pour les enfants.