Économie – Social

Journée d'action des agriculteurs contre la hausse des "contraintes"

France Bleu mardi 24 juin 2014 à 8:33

Les agriculteurs rassemblés place de la Concorde, à Paris
Les agriculteurs rassemblés place de la Concorde, à Paris © Radio France - - Lorrain Sénéchal

Plusieurs actions sont menées, depuis lundi soir, par des syndicats d'agriculteurs, dont la FNSEA, qui dénoncent des contraintes législatives de plus en plus lourdes sur leur secteur. Mardi matin, 250 agriculteurs étaient place de la Concorde à Paris pour manifester.

Ils étaient quelque 250, mardi au petit matin, pour manifester sur la place de la Concorde, à Paris, et donner le top départ à une journée de mobilisation nationale : les agriculteurs veulent protester contre les "contraintes" imposées par le Parlement dont ils sont l'objet, à l'appel des syndicats agricoles, notamment la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs.

Les agriculteurs franciliens présents sur la Concorde ont mis le feu à un tas de palettes et de paille , au centre de la place. Les pompiers sont intervenus rapidement pour éteindre le feu. "Halte aux contraintes, la coupe est pleine " ou "agriculteurs surtaxés = chômeurs assurés " , annonçaient les banderoles brandies par les Jeunes Agriculteurs.

Des actions dans 80 départements

Plus tôt, lundi en fin de soirée, c'est au marché de Rungis que 800 agriculteurs se sont rassemblées , "plus que ce que l'on avait prévu " a déclaré le secrétaire général de la FNSEA, Dominique Barreau. Ce mardi, la fédération syndicale appelle les agriculteurs à "donner un carton jaune" au gouvernement, accusé de vouloir trop encadrer le travail agricole. Des opérations sont prévues dans 80 départements

En particulier, dans le collimateur des agriculteurs mécontents, se trouve un projet d'interdiction des épandages de pesticides à moins de 200 mètres des écoles . Le traité de libre-échange avec les Etats-Unis s'attire lui aussi la méfiance des syndicats.

La mobilisation s'engage au moment où commencent les discussions en commissions parlementaires sur le projet de loi d'avenir sur l'agriculture, qui passera les 7 et 8 juillet prochains en seconde lecture à l'Assemblée. 

Partager sur :